Les acouphènes

Acouphènes : définition

Un bruit que vous êtes seul à entendre ? Comme un quart des adultes français, vous souffrez peut-être d’acouphènes. Mais c’est quoi au juste, un acouphène ? Existe-t-il des traitements pour soulager ce phénomène ?

Le mot « acouphène » vient du grec akouo signifiant « entendre » et phaino, « apparaitre ». Il désigne l’apparition d’un son fantôme, perçu au niveau d’une ou des deux oreilles, ou encore de la tête, et ce, en l’absence de source sonore extérieure. En France, 16 millions de personnes affirment souffrir d’acouphènes. Mais qu’est-ce qu’un acouphène ? Comment et pourquoi apparaît-il ? Peut-on s’en débarrasser ?

Les différentes formes d’acouphènes

Il existe des acouphènes plutôt aigus, de type sifflement, plutôt graves, de type bourdonnement, ou encore mixtes (acouphènes fluctuants).
La sensation de bruit dans les oreilles peut être permanente ou intermittente. Mais il ne faut pas confondre acouphènes et hallucinations auditives (perception de musique, de voix…), qui ne relèvent ni des mêmes problèmes ni des mêmes traitements.

On décrit également des acouphènes pulsatiles, donnant une sensation de « cœur qui bat », un phénomène un peu à part, le plus souvent lié à un problème de circulation sanguine.

L'acouphène objectif est principalement causé par une maladie vasculaire, une vasoconstriction, une tumeur, une contraction musculaire ou une hypertension. Ils sont plus rares que les acouphènes subjectifs. En effet, selon les estimations, seulement 1% des individus concernés trouvera une vision objective.

Acouphènes disparus ?

Un acouphène aigu peut généralement disparaître spontanément. En particulier en cas d'acouphène lié à de l'anxiété. L'acouphène disparaît en même temps que le stress.  Si l'acouphène devient permanent en revanche, le risque de maladie chronique est élevé. Si la personne atteinte souffre également de perte auditive, l'acouphène peut être alors compensé par un appareil auditif avec un générateur de bruit intégré. Par conséquent, Les acouphènes chroniques peuvent alors généralement être réduits, voire éliminés.

Découvrir le réseau spécialisé Acouphènes Trouver un centre

Quelles sont les formes d’acouphènes?

Il existe différents types d'acouphènes.

  • Les acouphènes aigus qui disparaissent en général dans les 3 mois suivants leur apparition
  • Les acouphènes subaigus qui peuvent persister pendant trois à douze mois
  • Les acouphènes chroniques qui ne disparaissent pas après plus d'un an

La sensation de bruit dans les oreilles peut être de type sifflement ou plutôt graves, de type bourdonnement, ou encore mixtes (acouphènes fluctuants). Les acouphènes peuvent également être permanents ou intermittents. 

Mais il ne faut pas confondre acouphènes et hallucinations auditives (perception de musique, de voix…), qui ne relèvent ni des mêmes problèmes ni des mêmes traitements.

Les acouphènes objectifs ou pulsatiles, plus rares, correspondent à une sensation de "coeur qui bat". Ils sont généralement lié à un problème de circulation sanguine comme une maladie vasculaire, une vasoconstriction, une tumeur, de l'hypertension...  

Quels sont leurs degrés de gravité ?

On distingue tout d'abord deux groupes d'acouphènes :

  • Les acouphènes compensés, majoritaires, sont bien tolérés par la personne atteinte, leur qualité de vie est faiblement impactée.
  • Les acouphènes décompensés, eux, sont à l'origine de troubles physiques et/ou psychiques chez la personne qui en souffre. Vraie source d'incofort, ils conduisent à une dégradation de la qualité de vie.

Les médecins parlent également de différents niveaux de gravité : 

- sans douleur

- une gêne qui survient dans le calme ou en cas de stress

- une gêne permanente avec par exemple des troubles du sommeil, de l'attention, de l'anxiété..

- l'acouphène n'est plus une gêne mais une maladie grave associée à d'autres problèmes de santé comme la dépression 

Quelles sont les causes des acouphènes ?

Différentes études suggèrent que l’acouphène subjectif est une hyperactivité des neurones des voies auditives, qui est interprétée par le cerveau comme un son. Cette hyperactivité apparaît suite à la destruction de certaines cellules de l’oreille interne.

Plusieurs causes peuvent entraîner cette destruction de cellules : 

  • Un traumatisme sonore (écoute de musique à fort volume, feu d’artifice…)
  • Le vieillissement du système auditif
  • La prise de certains médicaments toxiques pour l’oreille
  • Le stress
  • Un traumatisme crânien
  • Des maladies de l'oreille moyenne comme l'otite ou la maladie de Ménière...

Pour en savoir plus, consultez notre page sur les causes des acouphènes. 

Comment prévenir les acouphènes ?

Il existe plusieurs solutions pour diminuer le risque et prévenir les acouphènes, pour la plupart simples et efficaces :

- Porter une protection auditive telle que des bouchons d'oreille ou un casque anti-bruit, tout en évitant de vous exposer à des bruits trop forts.

- Un autre moyen, plus méconnu, est d'éviter la consommation trop importante d'alcool ou d'excitants (thé, café...). En effet, ces boissons ont toutes un effet sur les acouphènes et les exacerbent. Dans le même temps, une alimentation saine et équilibrée est un moyen supplémentaire contre ce problème.

Pour lutter contre les acouphènes, les activités anti-stress comme le yoga ou la relaxation peuvent aussi être un moyen efficace.

Les traitements contre les acouphènes

L’acouphène peut rendre le silence insupportable, s’immiscer dans les discussions, les moments de sociabilité. S’il est symptôme et non maladie, il reste le signe d’une souffrance du nerf auditif et les causes doivent être recherchées afin de trouver la meilleure façon de le traiter.

Si un acouphène aigu ne disparaît pas au bout de quelques jours, il est important de consulter un médecin ORL qui pourra prescrire un premier traitement adapté à la cause probable de l'acouphène : anti-inflammatoires, anxiolitiques...

En lien avec un traitement, les exercices de relaxation sont essentielles : yoga, cure thermale, musicothérapie, sophrologie... Toutes ces pratiques peuvent aider la personne atteinte à détourner l'attention de son acouphène et à se détendre. 

Un appareillage auditif peut être une solution comme traitement possible pour soulager la gêne. Ces appareils font très souvent appel à la thérapie de l’enrichissement sonore qui consiste à masquer l’acouphène par d’autres sons, comme par exemple le bruit blanc. Mélangé au son blanc, l’acouphène n’est ainsi plus perçu par le cerveau.

Aide aux personnes touchées

Amplifon dispose de centres spécialisés dans le traitement des acouphènes pour accompagner les personnes touchées par ce trouble et améliorer leur qualité de vie. Alors n’hésitez pas à pousser la porte de l’un des centres spécialisés pour en parler avec un audioprothésiste.

Découvrir le réseau spécialisé Acouphènes Trouver un centre

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher