Otite : Causes, symptômes et traitements

Otite : Causes, symptômes et traitements

L’otite est une inflammation de l’oreille qui touche en général les enfants entre 6 mois et 3 ans mais peut aussi concerner les adultes. Elle peut également être fréquente chez les personnes qui se nettoient trop souvent les oreilles, empêchant ainsi le cérumen de protéger leurs oreilles des bactéries qui peuvent s'y développer. L'otite peut être d'origine virale ou bactérienne, et présenter une évolution chronique ou aiguë. Bien souvent, elle survient à la suite ou en concomitance avec un rhume ou une infection de la gorge. Lorsque les otites ne sont pas bien traitées, elles peuvent entraîner une perte d’audition voire une surdité totale dans les cas les plus graves. L'otite entraînerait 2 à 3 millions de consultations par an et nécessite une prise en charge rapide afin d'éviter toute complication. Il existe plusieurs types d'otite touchant différentes partie de l'oreille : comment reconnaître les symptômes de l'otite ?

Quels sont les symptômes d'une otite ?

Les otites se manifestent par des douleurs lancinantes aux oreilles, des rougeurs et gonflements du conduit auditif ainsi que des démangeaisons trop répétées dans l’oreille. Parmi d'autres symptômes de l'otite, on trouve aussi la fièvre, les vertiges et les bourdonnements. Si vous présentez quelques-uns de ces symptômes, vous ou votre enfant souffrez très probablement d'une otite ! N'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre ORL, qui pourra observer votre conduit auditif et votre tympan à l'aide un otoscope, et sera à même de poser un diagnostic sûr. Cet examen est important car il vous évitera de possibles répercussions sur votre audition.

Il existe plusieurs formes d'otite présentant des degrés de gravité différents, avec des conséquences plus ou moins importantes sur l'audition. 

Les différentes formes d'otite

Otite moyenne

L'otite moyenne (otitis media) est une inflammation de la muqueuse qui tapisse la cavité tympanique. Elle se subdivise en deux catégories :

  • otite moyenne aiguë
  • otite moyenne séreuse et otite moyenne chronique

L'otite moyenne est reconnaissable à la présence de liquide (avec ou sans pus), appelé exsudat et produit par une inflammation de la cavité de l'oreille moyenne, située juste derrière le tympan. Il se produit lorsque la trompe d'Eustache se bloque pour diverses raisons. La fonction de la trompe est de drainer le liquide produit dans l'oreille moyenne, donc lorsqu'elle est bouchée, il est possible que ce liquide s'accumule et qu'une infection puisse survenir.

C'est l'un des problèmes auditifs les plus fréquents de l'enfance et l'un des principaux motifs de consultation du pédiatre. Qu'il soit d'origine virale ou bactérienne, la persistance de ce problème pendant plusieurs mois peut entraîner une perte auditive chez l'enfant. Le symptôme principal est la présence de douleurs dans l'oreille, accompagnées ou non de suppuration. Ces cas peuvent s'accompagner d'autres symptômes tels que fièvre, sensation générale d'inconfort et d'irritabilité.

Otite moyenne aiguë

Il s'agit d'une inflammation aiguë de la muqueuse de l'oreille moyenne, et peut être d'origine virale ou bactérienne. Très fréquente chez les jeunes enfants, l'otite moyenne aiguë se guérit de façon spontanée dans 85% des cas, mais parfois, une petite intervention chirurgicale, la paracentèse, ou la prescription d'antibiotiques peuvent être proposées, car la surinfection de ce type d'otite peut arriver rapidement. 

Otite séro-muqueuse

L'otite séro-muqueuse, dite aussi otite séreuse, est l'évolution de l'otite moyenne vers une forme d'otite chronique : elle correspond à la présence d'un liquide jaune séreux qui s'accumule derrière le tympan et qui englue les osselets sans autre signe d'infection aiguë. Ce n'est pas une otite douloureuse, et de fait, bien souvent, on la détecte tardivement. Le principal symptôme est une perte auditive importante due au bouchon séreux. Ce type d'otite peut durer jusqu'à six semaines, et se manifeste très fréquemment chez l'enfant : en moyenne un enfant sur deux déclenchera une otite avant son premier anniversaire, et 90% des enfants avant l'âge de 4 ans. Chez les enfants comme les adultes, l'otite séro-muqueuse peut devenir chronique, et nécessite dès lors un traitement spécifique.

Otite externe ou Otite du baigneur

Également appelée « otite du baigneur », l'otite externe est une inflammation de la peau du conduit auditif externe, qui transporte le son de l'extérieur vers le tympan. Ce type d'otite survient lorsque notre oreille entre en contact intense avec l'eau, comme à la plage ou dans la piscine : la présence d'eau stagnante dans le conduit auditif, bloquée par l'accumulation de cérumen, crée un bouchon propice à la prolifération de bactéries : l'otite externe est donc d'origine bactérienne dans 90% des cas. Elle peut toutefois aussi être causé par des allergies, de l'eczéma, des éraflures ou des dommages aux oreilles causés par certains objets. Le principal symptôme est le mal d'oreille, qui peut aller du simple inconfort à une douleur intense. D'autres symptômes se rencontrent, comme des maux de tête, des rougeurs et irritations causant des démangeaisons, une fièvre modérée et une baisse auditive.

Quelles sont les causes d'une otite ?

L'otite peut être virale, bactérienne, liée à une cause externe ou encore à une particularité anatomique.

Otite virale

L'otite virale est bien souvent la conséquence d'un rhume et se manifeste très fréquemment chez les enfants évoluant notamment en collectivité (école, crèche, etc.). L'otite moyenne est la forme la plus répandue d'otite.

Otite bactérienne

L'otite bactérienne est due à une migration des microbes présents dans le conduit nasal vers le conduit auditif via la trompe d'Eustache, qui relie le nez à l'oreille. En général, les otites bactériennes sont la conséquence d'une rhinopharyngite ou d'une angine.

Causes externes

Certains gestes et habitudes du quotidien peuvent représenter, sans qu'on ne le sache, des facteurs déclencheurs d'une otite :

Otite chronique

Contrairement à l'otite aiguë, l'otite moyenne chronique provoque des douleurs légèrement piquantes, mais elle est beaucoup plus dangereuse. Dans la forme chronique, les muqueuses de l'oreille moyenne continuent de s'enflammer et restent enflammées longtemps. Un écoulement continu de l'oreille (otorrhée) et souvent aussi une aggravation de la capacité auditive peuvent être une indication. En présence d'otite moyenne chronique, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire pour éviter des dommages auditifs permanents. Il est également nécessaire d'éviter autant que possible l'entrée d'eau dans l'oreille.

Elle peut être diagnostiquée par otoscopie et éventuellement d'autres tests. Un diagnostic précoce est essentiel afin de soulager la douleur le plus rapidement possible.

Otite et perte d'audition

Dans certains cas d'otite, des facteurs aggravants peuvent conduire à une perte d'audition momentanée.

  • Présence de liquide derrière le tympan :

Lors d'une otite moyenne aiguë, le liquide accumulé derrière le tympan empêche le processus de transmission entre le tympan et le nerf auditif, provoquant une perte auditive ou hypoacousie de transmission.

Dans le cas d'une otite moyenne chronique, la membrane tympanique, fragilisée par les nombreuses inflammations, peut se perforer, ce qui entraîne une perte auditive provisoire. Le degré de l'hypoacousie dépendra de l'importance de la perforation.

  • Cholestéatome : conséquence possible de l'otite

Les otites moyennes chroniques, qui surviennent à répétition, peuvent aussi conduire à des infections plus graves, comme le cholestéatome. Un cholestéatome est une croissance cutanée qui peut se développer dans l’oreille moyenne, derrière le tympan. Il peut s’agir une anomalie congénitale mais elle est le plus souvent causée par des infections répétées de l’oreille moyenne. 

Comment prévenir l'otite ?

Il existe des gestes simples au quotidien pour prévenir les otites : 

  • Evitez les températures trop élevées et l’humidité dans les pièces de votre maison
  • Séchez bien vos oreilles après la douche ou la baignade et protégez-les en hiver quand vous sortez 
  • Prenez le soin de bien jeter les mouchoirs en papiers déjà utilisés et de bien vous laver les mains après avoir toussé ou éternué. 
  • Ne restez pas trop longtemps en contact avec les personnes malades, l'otite est en effet une maladie contagieuse.
  • Soignez bien les maladies comme le rhume ou la rhinopharyngite. Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant ou un médecin ORL si vous identifiez des symptômes pouvant laisser penser à une otite. 
  • Si vous avez été sujet à des otites dans votre enfance ou même récemment et si vous avez un doute sur leur impact sur votre audition, vous pouvez prendre rendez-vous dans un centre auditif Amplifon. Nos audioprothésistes, experts de l'audition, pourront vous apporter des conseils et réaliser un bilan auditif gratuit. Ce dernier vous permettra de faire le point sur votre audition.

Traiter l'otite

Avant tout traitement de l’otite, il faut d’abord identifier les causes et la forme d’otite dont il s’agit. Le traitement des otites est adapté selon l’âge de la personne atteinte. 

Lavage du nez et gouttes nasales

Parmi les remèdes les plus simples qui peuvent être adoptés pour traiter et même prévenir les otites figurent les lavements de nez, à réaliser avec des solutions physiologiques courantes ; de plus, on peut faire dormir l'enfant sur un oreiller haut, afin d'exercer moins de pression sur le tympan. En cas d'otite séro-muqueuse, l'oto-rhino-laryngologiste se concentre principalement sur les médicaments expectorants en association avec des gouttes nasales décongestionnantes.

Antibiotiques contre l'otite

  • Les antibiotiques sont-ils nécessaires en cas d'otite ?

Le traitement antibiotique est nécessaire pour soigner certaines otites moyennes aiguës, mais pas de manière systématique. Vous devez consulter un médecin pour savoir quel traitement prendre. 

  • Faut-il des antibiotiques pour traiter l'otite externe ?

Les otites externes peuvent être déclenchées par différents facteurs et ne se soignent pas toutes avec des antibiotiques :

- si l’otite est bactérienne, elle doit se soigner avec un traitement antibiotique local (gouttes antibiotiques), parfois même par une antibiothérapie avec voie générale selon l’évolution ;

- s’il s’agit d’une otite externe mycosique, il faut plutôt utiliser des traitements antifongiques ;

selon la douleur ressentie, un médecin peut vous prescrire des antalgiques plus ou moins forts.

  • Les antibiotiques sont-ils conseillés pour l'otite séreuse ?

L’otite séreuse est une otite moyenne qui provoque un écoulement derrière le tympan. Il s’agit d’une inflammation chronique de l’oreille moyenne, souvent non-douloureuse. Elle est détectée en cas d’otites moyennes à répétition associée à une baisse d’audition. Les antibiotiques ne sont pas recommandés pour soigner l’otite séreuse et peuvent même entraîner des effets secondaires.

Gouttes pour l'otite

L'inflammation aiguë du conduit auditif est traitée par un nettoyage du conduit réalisé par un médecin ORL et par des gouttes auriculaires anti-inflammatoires

Opération en cas d'otite: la paracentèse

Dans certains cas d'otite, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. La paracentèse est indiquée en cas d’otite séreuse, d’otite moyenne chronique ou d’otite moyenne aiguë, résistante aux antipyrétiques et particulièrement douloureuse, et permet d'équilibrer la pression de l’air dans l’oreille moyenne et/ou évacuer les sécrétions qui ont pu s’accumuler derrière le tympan. 

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher