Périchondrite de l'oreille

Une infection du cartilage du pavillon de l'oreille

La périchondrite est une inflammation du tissu conjonctif (périchondre) qui tapisse le cartilage de notre corps et le nourrit. Elle se développe souvent chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou souffrant déjà d’autres troubles inflammatoires. 

Périchondrite de l'oreille : définition et symptômes

Habituellement, la périchondrite fait référence à l’inflammation du périchondre de l’oreille, aussi appelé pavillon de l’oreille. Ce type d’inflammation est souvent consécutif à d’autres affections (comme l’otite) car le pavillon de l’oreille est très sensible et facilement sujet aux dermatoses, traumatismes, piqûres d’insectes et infections. Dans le cas d’une périchondrite de l’oreille externe, les premiers symptômes à apparaître seront : rougeur, douleur, gonflement du cartilage de l’oreille et, dans certains cas, fièvre. 

Périchondrite ou polychondrite ?

Bien qu’elles se ressemblent par certains aspects, la périchondrite et la polychondrite sont deux choses différentes : la polychondrite, en effet, est une maladie inflammatoire multisystémique rare et récurrente, caractérisée par une inflammation du cartilage et comportant des atteintes articulaires, oculaires et cardiovasculaires. Elle peut donc affecter différentes zones du corps et connaît une évolution par poussées.

Quelles sont les causes de la périchondrite ?

Le risque de contracter une périchondrite est plus élevé chez les personnes atteintes de maladies inflammatoires systémiques, de diabète, de granulomatose avec polyangéite (ou maladie de Wegener) et, en général, chez celles dont le système immunitaire est affaibli.

S’agissant d’une inflammation du pavillon de l’oreille, les causes les plus fréquentes de la périchondrite sont souvent une otite externe mal soignée. Dans d’autres cas, cependant, nous pouvons également trouver d’autres facteurs déclencheurs tels que :

  • traumatisme ;
  • piqûres d’insectes ;
  • brûlures ;
  • perforations du cartilage ;
  • infection de piercing de l’oreille ;
  • furoncle sur le pavillon de l’oreille ;
  • herpès zoster ;
  • chirurgie de l’oreille.

En cas de doute, n'hésitez pas à prendre rapidement rendez-vous avec votre médecin généraliste ou un médecin ORL.

 

La périchondrite entraîne-t-elle une perte auditive ?

La périchondrite peut durer longtemps et ne doit jamais être sous-estimée, car elle peut facilement s’étendre aux structures environnantes. Dans les cas les plus graves, il n’est d’ailleurs pas exclu qu’elle compromette l’audition et provoque une hypoacousie, la perte temporaire ou permanente de l’audition, ou aggrave des cas existants d’hypoacousie neurosensorielle.

Test auditif en ligne Amplifon

Avez-vous des difficultés à bien entendre ? N'attendez plus : faites dès maintenant notre test auditif en ligne.

Traitements contre la périchondrite

Comment traiter la périchondrite de l’oreille ? Dans la plupart des cas, un traitement sur plusieurs fronts est choisi. Il s’agit d’abord de réduire l’inflammation et de traiter le déclencheur, puis de soulager la douleur. Si la périchondrite est causée par une infection, les traitements les plus courants sont :

  • traitement antibiotique ;
  • incision et drainage des abcès ;
  • corticothérapie pour réduire la douleur ;
  • chirurgie de l’oreille dans les cas les plus graves.

Il est important, dans tous les cas, de commencer rapidement le traitement et de choisir l’antibiotique en fonction des résultats de l’examen des cultures. Consultez un médecin et ne pratiquez pas d'automédication.

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher