Maladie de Ménière

Maladie de Menière : maladie unilatérale de l'oreille interne

Découverte en 1861 par le docteur Prosper Ménière, la maladie de Ménière apparaît souvent entre 40 ans et 60 ans. Si elle ne met pas la vie en danger, la maladie de Ménière touche l'oreille interne et affecte l'équilibre avec des vertiges rotatoires. Elle peut aussi générer une perte d'audition ou des acouphènes. Ils existent plusieurs causes au syndrome de Ménière. C'est une maladie qui se soigne difficilement mais des traitements existent pour soulager les personnes atteintes.

Symptômes de la maladie de Menière

La maladie de Ménière se caractérise par des symptômes de vertiges intenses, des bourdonnements d’oreille ou acouphènes et perte soudaine de l'audition, souvent unilatérale, c'est-à-dire qu'une seule oreille est touchée. L'évolution des symptômes de la maladie de Ménière sont variés selon les personnes et peu prévisibles.

Vertiges de Menière

Les vertiges de Ménière surviennent brutalement et peuvent durer pendant plusieurs heures voire des jours entiers. Lors de ces crises de vertiges rotatoires, la personne a l’impression que son environnement tourne rapidement autour d’elle, ce qui peut provoquer des nausées et des vomissements.

Acouphènes

Les crises de vertiges s'accompagnent souvent de l'apparition d'acouphènes dans l'oreille, en général d'un seul côté. Ces acouphènes peuvent ressembler à un sifflement, des bourdonnements ou des craquements. Il est toutefois possible que les acouphènes persistent même après les crises.

Perte d'audition

Une perte d’audition, notamment pour les sons graves, peut aussi survenir chez une personne atteinte de la maladie de Ménière. Elle se manifeste au début par une sensation d'oreille bouchée et ne touche généralement qu'une seule oreille, on parle donc de surdité unilatérale. Si la maladie se développe davantage, cette perte d'audition peut atteindre la deuxième oreille et peut conduire à une surdité irréversible.

Autres symptômes

Une personne atteinte de la maladie de Ménière peut également présenter d'autres symptômes :

  • Nausées et vomissements
  • Maux de tête
  • Mouvements saccadés des yeux involontaires
  • Perte d’équilibre et chutes
  • Somnolence et sensation de faiblesse
  • Troubles de l'anxiété et tendance à la dépression

Si vous présentez une combinaison des symptômes mentionnés, il ne s'agit pas nécessairement de la maladie de Ménière. Vous devez de toute façon consulter un médecin ORL qui pourra analyser vos symptômes et poser le diagnostic.

Causes de la maladie de Ménière

La maladie de Ménière touche la cochlée et le vestibule, les deux organes de l'oreille interne. La cochlée joue un rôle essentiel dans la transmission des signaux sonores au cerveau. Le vestibule, quant à lui, permet d'assurer l'équilibre. Ces deux organes sont remplis d'un liquide, l'endolymphe, qui sert à baigner les récepteurs sensoriels de l’oreille.

La maladie de Ménière engendre un excès de l'endolymphe dans l'oreille interne, on parle aussi d'hydrops labyrinthique. Cet excès de liquide entraîne une surpression dans l'oreille interne, empêchant la bonne transmission des sons et des signaux d'équilibre au cerveau, à l'origine des symptômes de la maladie.

Pour plus d'informations sur le fonctionnement de l'oreille, cliquez-ici 

Autres causes possibles de la maladie

Les causes de la maladie de Ménière sont difficilement identifiables. Elle peut faire suite à une blessure à la tête, une réaction allergique, certaines infections... Dans les cas d'origines virales ou infectieuses, il se peut que le syndrome de Ménière disparaisse une fois l'infection guérie ou le virus neutralisé.

Diagnostic de la maladie de Ménière

En général, lorsque la personne présente à la fois des vertiges, une perte auditive et des acouphènes, sous forme de crises à répétition, il y a de grande chance que la personne soit atteinte de la maladie. Néanmoins, afin que le médecin ORL s’assure que la personne est atteinte de la maladie de Ménière, il va procéder par un diagnostic d’élimination pour confirmer que les symptômes principaux mentionnés ne proviennent pas d’autres causes.

Il existe de nombreux tests pour confirmer la présence de la maladie comme le test audiométrique permettant de trouver quelles parties de l’oreille est responsable de la perte auditive. Un examen des yeux est aussi utile car la maladie provoque des tressautements des yeux. Des épreuves rotatoires peuvent aussi être utilisés afin de tester que le système vestibulaire du patient est en bon état. 

Traitement de la maladie de Ménière

Il n'existe pas encore de traitement définitif pour la maladie de Ménière. Les traitements actuels se concentrent essentiellement sur les symptômes et leur soulagement, afin d'aider les personnes à mieux vivre avec cette pathologie.

Médicaments

Un traitement de fond aide à réduire l’intensité et la fréquence des vertiges. Le choix du médicament dépend de la sévérité des symptômes.

Dans certains cas, le médecin ORL peut prescrire des médicaments diurétiques qui peuvent aider à diminuer la pression dans l’oreille interne

En complément du traitement médicamenteux, la rééducation vestibulaire sera recommandée si les crises de vertiges sont persistantes. Elle permet de limiter les troubles de l’équilibre et compense l’atteinte de l’oreille interne.

Thérapies alternatives

De nombreuses thérapies alternatives peuvent aider à soulager les personnes souffrant de la maladie de Ménière. Par exemple, de l'activité physique ou des exercices de relaxation, mais aussi  l'accompagnement psychologique. L'homéopathie ou l'acupuncture peuvent également être utilisés en traitements naturels pour soulager la maladie de Ménière.

Traitement chirurgical de la maladie de Menière

Lorsque les traitements sont sans effet et que les crises restent fortement invalidantes, il est possible de recourir à la chirurgie.

Différentes opérations peuvent être envisagées selon les patients et les manifestations de la maladie : 

  • Décompression du sac endolymphatique : l'objectif est de drainer un peu de liquide afin de diminuer la pression
  • Labyrinthectomie : destruction des cellules du vestibule afin de diminuer les vertiges
  • Neurotomie vestibulaire : section du nerf de l'équilibre

Ces opérations ont des conséquences irréversibles sur le système auditif et ne sont pas sans risque, elles ne sont envisagées qu'en dernier recours et après concertation du corps médical.

Prévention de la maladie de Ménière

La maladie de Ménière ne peut malheureusement pas être prévenue, ses causes restant inconnues.

Conseils de prévention face aux crises

  • Adopter une bonne hygiène alimentaire avec réduction de la consommation de caféine, d’alcool et de tabac. Limiter la consommation de sel est également un réflexe à prendre pour un régime alimentaire adapté à la maladie de Ménière.
  • Eviter l'exposition à des sons intenses et à des situations stressantes de manière générale
  • Favoriser les activités de détente : écoute de la musique, activité physique régulière, relaxation, yoga...

Vivre avec la maladie de Ménière

La maladie de Ménière est une maladie assez peu répandue. Elle se manifeste habituellement entre 20 et 50 ans. La gravité des symptômes étant très variables d'une personne à l'autre, les conséquences sur la qualité de vie peuvent être différentes.

Cependant, dans les manifestations les plus graves de la maladie, avec des crises de vertiges intenses et répétitives, les impacts sur la vie personnelle et professionnelle du patient sont importants. La crainte de l'apparition des crises peut rendre la personne anxieuse, voire dépressive avec une tendance à se refermer sur elle-même.  Certaines activités professionnelles ou de loisirs sont également à proscrire car incompatible avec l'apparition de crises. Un accompagnement psychologique peut s'avérer très utile pour aider les personnes à mieux vivre pendant et entre les crises.La perte d'audition peut s'avérer également handicapante mais se soigne bien grâce aux appareils auditifs.

Appareils auditifs et maladie de Ménière

Les appareils auditifs sont parfois indispensables pour les personnes présentant des pertes importantes de l’audition, y compris les personnes touchées par la maladie de Ménière. Outre qu'il permet de retrouver une bonne audition, l'appareillage auditif a également un impact positif sur le cerveau car il permet la stimulation de ce dernier et le maintien des fonctions cognitives. Certains types d'appareils auditifs sont également dotées de technologies permettant de soulager les acouphènes. Les personnes souffrant de la maladie peuvent ainsi retrouver une meilleure qualité de vie et lutter contre l'isolement.

Maladie de Ménière : que faire ?

N'hésitez pas à contacter le centre Amplifon le plus proche de chez vous pour poser vos questions sur l'appareillage auditif suite à la maladie de Ménière. 

Trouvez un centre Amplifon proche de chez vous Trouver un centre

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher