Protection des oreilles durant la plongée sous-marine

Lors de la plongée sous-marine, les forts changements de pression peuvent endommager vos oreilles.
Publié le Aug, 07, 2018

La plongée sous-marine, une activité à pratiquer avec prudence

Si la plongée nous fait rêver, elle n’est pas sans danger. La pression exercée sur notre organisme augmente au fur et à mesure de notre immersion dans l’eau et a un impact sur le conduit auditif. La membrane tympanique est comprimée et une sensation de gêne type oreille bouchée, voire de douleur,  peut être ressentie.

Pour limiter le phénomène d’oreilles bouchées, pratiquer la manœuvre de Valsalva est essentiel. Il s’agit de souffler lentement par le nez au cours de la descente, tout en le pinçant, pour ouvrir les trompes d’Eustache et augmenter la pression de l’air dans l’oreille moyenne. Cette manœuvre ne doit être pratiquée qu’à la descente et non lors de la remontée, sous peine d’entrainer une perforation du tympan.

En cas de variation de pression trop importante, à l’origine de lésions du système auditif, on parle de barotraumatisme. À noter que les risques les plus importants sont entre 0 et 10 mètres de profondeur !

Les maladies

Pratiquer la plongée sous-marine en toute sécurité ne doit se faire que dans de bonnes conditions. Certaines maladies peuvent augmenter les risques pour notre système auditif : rhume, sinusite, rhinopharyngite… Toutes ces infections bloquent les trompes d’Eustache et sont susceptibles d’empêcher un bon équilibrage entre pression de l’oreille interne et pression extérieure. Les risques de barotraumatisme se trouvent décuplés.

Les symptômes

Plusieurs symptômes ressentis après une plongée sous-marine doivent vous alerter. Parmi les plus fréquents, on retrouve :

  • Douleurs
  • Acouphènes (bourdonnements, sifflements)
  • Vertiges
  • Nausées
  • Sensation d’oreilles bouchées
  • Sensation d’eau dans les oreilles
  • Saignement des oreilles

En cas de doute, consultez un médecin ORL au plus vite pour prévenir une aggravation des symptômes.

Les risques de la plongée sous-marine

On dénombre plus de 360 000 plongeurs* par an dans le monde et 1 accident toutes les 10 000 plongées. Après l’accident de désaturation, c’est le barotraumatisme qui est le plus souvent observé.

Les oreilles sont les premières atteintes avec plusieurs manifestations possibles :

  • Otite infectieuse : les bactéries contenues dans l’eau peuvent s’accumuler dans le conduit auditif et provoquer une infection.
  • Vertiges : fréquents lors d’une remontée trop rapide.
  • Otite barotraumatique : si la manœuvre de Valsalva est mal effectuée, les tympans se congestionnent et peuvent endommager les trompes d’Eustache, aggravant l’otite.
  • Perforation du tympan : lorsqu’une pression trop importante est exercée sur le tympan.
  • Barotraumatisme de l’oreille interne : dix fois moins fréquent que le barotraumatisme de l’oreille moyenne mais aux conséquences graves (surdité brusque).

Protection de vos oreilles avec Amplifon

Pour prévenir les troubles de l’audition liés à la plongée sous-marine, il est indispensable de suivre les recommandations de sécurité et de parfaitement maîtriser la manœuvre de Valsalva.

Rendez-vous dans l'un des centres Amplifon en France pour parler de votre pratique de la plongée sous-marine avec un professionnel et recevoir un conseil personnalisé pour protéger votre audition au contact de l’eau.

 

*« Accident de plongée sous influence de médicaments : à propos d’un cas et revue de la littérature » Pascal Kintz

Trouver le centre le plus proche de chez vous

Blog

Lisez l'actualité d'Amplifon les nouveautés sur les appareils auditifs, les offres et plus encore !
Lire plus

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher