Le barotraumatisme à l'oreille

Le barotraumatisme : symptômes et traitements

Un barotraumatisme de l'oreille correspond au blocage de la trompe d'Eustache et à la lésion des tissus de l'oreille du fait d'une forte variation de la pression externe. Voyons les symptômes et la thérapie.

Les symptômes du barotraumatisme

Un barotraumatisme survient lors d'un changement soudain de la pression à l'extérieur de l'oreille qui n'est pas suffisamment compensé par les mécanismes physiologiques de l'oreille. Dans certains cas, des barotraumatismes peuvent également se produire en présence de faibles différences de pression.

La trompe d'Eustache, également appelée tube auditif, a pour fonction de maintenir l'équilibre de pression entre l'intérieur et l'extérieur de l'oreille. Le tube auditif est un conduit de 3 à 4 cm de long qui relie la cavité tympanique au nasopharynx (nez) et donc à l'extérieur. Sa fonction principale est d'aérer l'oreille moyenne et de maintenir la pression de l'oreille moyenne égale à la pression externe. Des altérations des trompes (difficulté d'ouverture, calibre inférieur, anomalies crâniennes) peuvent prédisposer à la survenue d'un barotraumatisme. La présence de mucus ou une inflammation du tube et du nez (syndrome grippal, infections de la gorge, rhinite, etc.) peuvent également contribuer à causer un barotraumatisme.

L'augmentation soudaine de la pression externe pousse le tympan vers l'oreille moyenne, ce qui provoque une douleur à l'oreille et altère ses capacités auditives. Cela entraîne une réduction de la capacité auditive, une sensation d'oreille bouchée, des acouphènes et des vertiges.

Les traitements du barotraumatisme

Dans la plupart des cas de barotraumatismes, le traitement est symptomatique. Mais certaines lésions peuvent nécessiter un traitement spécifique. Les barotraumatismes de l’oreille sont traités par administration de décongestionnants (oxymétazoline, pseudo-éphédrine) pour faciliter l’ouverture des voies obstruées. Les cas sévères peuvent être traités par corticostéroïdes par voie nasale.

En cas de saignement ou de signes d'épanchement, des antibiotiques sont administrés (par exemple, l'amoxicilline ou le triméthoprime/sulfaméthoxazole).

La consultation d'un ORL est indiquée devant des symptômes sévères ou permanents. La chirurgie peut être nécessaire afin de traiter des lésions sévères de l'oreille interne ou moyenne. Par exemple, la tympanotomie pour une réparation directe de la fenêtre ronde ou ovale rompue, ou la myringotomie pour drainer le liquide de l'oreille moyenne.

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher