Autophonie

Entendre sa propre voix

Vous avez certainement constaté qu’il existe une différence entre la façon dont nous entendons notre propre voix et celle dont les autres l’entendent. La raison est que lorsque nous parlons, le son sort de notre bouche et remonte sur les côtés de notre visage, frappant directement nos oreilles, ce qui nous fait également ressentir les vibrations à l’intérieur de nos oreilles et de notre tête.

Autophonie : définition

L’autophonie désigne le fait d’entendre sa propre voix trop forte ou amplifiée dans ses oreilles. L’autophonie englobe également la perception dans les oreilles de tous les autres bruits provenant du corps, comme la respiration ou les bruits artériels.

Autophonie : quelles sont les causes ?

En général, l’autophonie est causée par des maladies de l’oreille moyenne, notamment dans le cas de la béance tubaire. Les autres causes peuvent être une occlusion du tympan, une otite séreuse, une trompe d’Eustache ouverte ou patuleuse ou encore le syndrome de Minor.

Béance tubaire

La béance tubaire est une maladie de la trompe d’Eustache. Elle indique une altération chronique du mécanisme physiologique d’ouverture et de fermeture, qui provoque l’autophonie.

Oreilles bouchées

Lorsque les oreilles sont bouchées par un appareil auditif non ventilé ou par un bouchon de cérumen, une autophonie peut se produire, car la vibration du son est renvoyée vers le tympan, ce qui l’amplifie.

Otite séreuse

L’otite séreuse, également appelée otite moyenne catarrhale, a pour principaux symptômes une réduction de la capacité auditive, une autophonie, une sensation d’oreilles bouchée et des acouphènes.

Syndrome de Minor

L’autophonie peut également être un symptôme du syndrome de Minor, une labyrinthopathie due à une déhiscence (absence de couverture de la capsule otique) du canal semi-circulaire supérieur. Dans ce cas, il arrive que les personnes touchées entendent le mouvement de leurs yeux ou le bruit de leurs talons.

Autophonie : signe d’une perte d’audition ?

L’autophonie n’est pas nécessairement le signe d’une perte d’audition, mais elle peut le devenir en l’absence d’examen par un spécialiste. En général, les maladies de l’oreille moyenne, qui peuvent entraîner une perte auditive si elles ne sont pas traitées, en sont la cause.

Quels sont les traitements de l’autophonie ?

L’autophonie étant un symptôme, pour la traiter il est nécessaire d’en identifier la cause et d’agir directement en traitant le problème. Dans le cas d'une béance tubaire, il existe plusieurs moyens de refermer la trompe d'Eustache :

  • Des manoeuvres positionnelles pour traiter le symptôme de façon temporaire, comme incliner la tête d'un côté ou à l'envers, s'allonger sur le dos ou s'asseoir sur une chaise avec la tête entre les genoux. De même, une pratique consistant à s'allonger quatre fois par jour avec les jambes surélevées pendant au moins deux semaines a également été tentée.
  • Une intervention chirurgicale peut être proposée dans certains cas, pour traiter l'autophonie de façon permanente : il s'agit d'obstruer la trompe d'Eustache, par cathéter intra-tubaire ou par injection intra-muqueuse).

Selon la cause sous-jacente du trouble, les personnes atteintes d'autophonie pourraient aussi avoir besoin de supprimer la caféine de leur alimentation, de réduire l'exercice ou de prendre du poids.

L’autophonie peut-elle disparaître ?

L’autophonie peut disparaître en traitant la maladie qui en est à l’origine ou en supprimant l’occlusion qui provoque ce symptôme (catarrhe, corps étranger, etc.).

Prenez rendez-vous pour un bilan auditif gratuit Trouver un centre

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher