Qu'est-ce que l'os temporal ?

Os temporal : la base de la boîte crânienne

L’os temporal est un os pair et symétrique qui forme la région latéro-inférieure de la boîte crânienne. De par sa position, il joue un rôle important dans la protection du lobe temporal du cerveau et de l’oreille. Il permet également la formation de l’articulation temporo-mandibulaire.

Os temporal : définition et anatomie

L’os temporal est un os plat aux contours plutôt irréguliers qui protège le lobe temporal du cerveau, les nerfs crâniens qui le traversent, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Sur le plan anatomique, il est constitué de trois parties, à savoir la partie squameuse, la partie tympanique et la partie pétromastoïdienne, et de deux processus osseux, le processus zygomatique et le processus styloïde.

Écaille ou partie squameuse

La partie squameuse forme la région supérieure de l’os temporal et représente la plus grande section osseuse. Elle remplit plusieurs fonctions :

  • elle donne naissance au processus zygomatique ;
  • elle possède en son sein un sillon dans lequel passe l’artère méningée centrale ;
  • elle forme la fosse glénoïde, qui abrite le condyle mandibulaire et forme l’articulation temporo-mandibulaire ;
  • elle permet l’insertion du muscle temporal ;
  • elle constitue les parois latérales de la fosse crânienne moyenne.

Os tympanal ou partie tympanique

La partie tympanique de l’os temporal, dont la forme ressemble à un fer à cheval, est située sous la partie squameuse et au-dessus de l’apophyse styloïde. La partie tympanique forme les parois antérieure, postérieure et inférieure du conduit auditif externe et la section postérieure non articulée de la fosse glénoïde, d'où son autre nom de bulle tympanique ou bulle auditive.

Rocher ou partie pétreuse

Les parties pétreuse et mastoïde forment la partie pétromastoïde. La partie pétreuse se situe entre l’os sphénoïde et l’os occipital et a pour fonction de protéger les structures de l’oreille moyenne et interne. La partie mastoïde de l’os temporal, quant à elle, est le siège de la partie osseuse située derrière l’oreille, où se trouvent plusieurs muscles importants, comme le muscle sternocléidomastoïdien.

Processus zygomatique

Le processus zygomatique de l’os temporal est la projection osseuse de forme allongée et incurvée qui prend naissance sur la partie squameuse et s’articule avec l’os zygomatique, créant ainsi le processus temporal. Le processus zygomatique abrite certaines fibres du muscle masséter, l’un des quatre muscles impliqués dans la mastication.

Processus styloïde

Le processus styloïde est la partie osseuse pointue qui prend naissance sur la partie inférieure de l’os temporal. Situé juste sous le conduit auditif externe, il abrite plusieurs muscles et ligaments. Le processus styloïde temporal peut être sujet aux fractures et à l’hypertrophie. 

Rapport de l’os temporal avec le crâne

En raison de sa position particulière, l’os temporal est en relation avec divers composants du corps, comme les os du crâne, mais aussi les muscles, les articulations, les ligaments, les nerfs et les vaisseaux vasculaires.

Muscles

Parmi les différents muscles qui ont un rapport avec l’os temporal figurent :

  • le muscle temporal ;
  • le muscle masséter ;
  • le muscle sterno-cléido-mastoïdien ;
  • le muscle digastrique ;
  • le muscle splénius de la tête ;
  • le muscle stylo-glosse ;
  • le muscle stylohyoïde ;
  • le muscle stylo-pharyngien.

Articulations

Les articulations de l’os temporal comprennent les sutures du crâne et les articulations temporo-mandibulaires. Les sutures crâniennes sont des articulations fibreuses qui relient les os de la voûte crânienne entre eux. L’os temporal compte cinq de ces sutures, à savoir :

  • la suture squameuse ;
  • la suture sphéno-squameuse ;
  • la suture pariéto-mastoïdienne ;
  • la suture occipito-mastoïdienne ;
  •  la suture temporo-zygomatique. 

L’articulation temporo-mandibulaire, quant à elle, permet l’ouverture, la fermeture et le mouvement de la bouche, par exemple lors de la mastication.

Ligaments

Les ligaments reliés à l’os temporal sont :

  • le ligament stylo-hyoïdien ;
  • le ligament stylo-mandibulaire ;
  • le ligament latéral de l’ATM.

Nerfs

D’un point de vue nerveux, l’os temporal est en rapport avec :

  • la fosse cérébelleuse moyenne ;
  • le cervelet ;
  • le nerf oculomoteur (III) ;
  • le nerf trijumeau (V) ;
  • le nerf abducens (VI) ;
  • le nerf facial (VII) ;
  • le nerf auditif (VIII) ;
  • le nerf glossopharyngien (IX).

Vaisseaux

Parmi les vaisseaux sanguins reliés à l’os temporal figurent :

  • l’artère carotide interne ;
  • l’artère méningée moyenne ;
  • la veine jugulaire ;
  • le sinus latéral ;
  • les sinus pétreux supérieurs et inférieurs.

Fonctions de l’os temporal

À quoi sert l’os temporal ? Parmi ses différentes fonctions, il y a tout d’abord la protection du lobe temporal du cerveau et d’un certain nombre de nerfs crâniens. L’os temporal façonne également le conduit auditif externe et abrite en son sein la cochlée, les canaux et les organes auditifs. Il protège également les structures plus délicates de l’oreille moyenne et interne

Pathologies associées

Comme tout os du corps humain, l’os temporal peut également subir des fractures. Une fracture peut provoquer des douleurs sur l’os temporal droit ou gauche, mais d’autres symptômes, tels que des vertiges et une paralysie faciale, peuvent également apparaître. Au niveau des cellules mastoïdiennes, une infection bactérienne, appelée mastoïdite, ou une tumeur peuvent se développer. 

Test auditif en ligne Amplifon

Avez-vous des difficultés à bien entendre ? N'attendez plus : faites dès maintenant notre test auditif en ligne.

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher