L’alerte de l’OMS contre l’utilisation des casques et écouteurs

Publié le Mar, 28, 2019

Les jeunes et la perte d’audition

L’Organisation Mondiale de la Santé s’inquiète concernant l’audition des utilisateurs de smartphones et MP3. Selon l’agence, 5% de la population mondiale souffre déjà d’une perte auditive. Les plus concernés par ce danger sont les personnes entre 12 et 35 ans, les jeunes ont en effet des habitudes d’écoute à volume élevé et sont trop peu informés sur les risques liés à une mauvaise utilisation de leurs appareils électroniques. Ceux qui participent régulièrement à des activités de groupe type concert ou festival de musique sont considérés comme étant les plus à risque.

Des dégâts imperceptibles sur l’instant

Une écoute qui est d’autant plus dangereuse car Il est difficile de juger si le volume sonore de nos écouteurs est trop élevé. Selon les médecins ORL, les signes d’une écoute à trop fort volume ne sont pas perceptibles sur l’instant : l’utilisateur ne ressent ni gêne ou sifflements dans les oreilles... Les signes de dommages apparaissent sur le long terme avec des pathologies comme les acouphènes ou la perte d’audition. C’est d’autant plus problématique sachant que ces dommages sur le système auditif sont irréversibles. 

Un risque d'acouphènes plus important

Une exposition régulière à de tels bruits forts peut endommager les composants délicats de l'oreille interne et causer une perte auditive. Un étudiant de 16 ans témoigne déjà être aux prises avec des acouphènes en raison de son exposition à la musique bruyante et doit régulièrement utiliser des bouchons d'oreilles. Il a expliqué : "Plus je suis exposé à des sons forts, plus mes acouphènes s'aggravent. C'est pire dans mon oreille gauche que dans ma droite. J'ai ce sentiment de déséquilibre vraiment bizarre quand je suis dans une pièce silencieuse, une oreille sonnera plus fort que l'autre. C'est un sentiment vraiment ennuyeux."

Vers une meilleure prévention

Pourtant le problème n’est pas nouveau, dans les années 90, il était déjà conseillé de modérer le volume de son Walkman sous peine de finir sourd. L’OMS recommande désormais aux fabricants d’ajouter une fonctionnalité sur les smartphones et MP3 permettant d’évaluer le volume sonore délivré par le casque ou les écouteurs. L’utilisateur recevrait une notification si le volume sonore délivré vient à dépasser le seuil de tolérance du système auditif. Un changement d’habitudes indispensable sachant que selon l’OMS : « Un jeune sur deux écoutes des sons à des niveaux nuisibles en utilisant son appareil audio personnel, et risque à terme de souffrir de pertes auditives. »

Blog

Lisez l'actualité d'Amplifon les nouveautés sur les appareils auditifs, les offres et plus encore !
Lire plus

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher