Histoires appareils auditifs

Découvrez l’histoire et l’évolution des appareils auditifs, de l’Antiquité à nos jours. 
Publié le Mar, 16, 2018

De l'Antiquité au XIXe siècle

Le premier appareil auditif de l’histoire? Une coquille de mer! Utilisée dès l’Antiquité, elle permet de diriger les sons captés vers le pavillon de l’oreille, décuplant ainsi leur perception. Au Moyen Âge, c’est une corne animale qui la remplace.

Au XVIIe siècle apparaissent d’étranges tubes, en fer ou bois sculpté, tel l’insolite ellipsis otica (l’ancêtre du mégaphone) ou le tubus cochleatus en forme de spirale, créés respectivement en 1650 et 1670 par l'Allemand Kircher.

En 1757, l'invention du premier cornet acoustique, par le Français Claude-Nicolas Le Cat, permet une amplification sonore d'une quinzaine de décibels.

En 1879, c’est le dentaphone (ou ostéophone) qui signe l’innovation en terme d’appareil auditif. Constitué d’une membrane fixée au bout d'une tige dont l'autre extrémité est tenue entre les dents, il permet aux sons d’être transmis à l'oreille interne par conduction osseuse.

Le sonotone

L'arrivée de l'électricité va booster les inventions auditives innovantes. Dès le début du XXe siècle, Hutchison invente l'acousticon, le premier appareil auditif électrique au carbone. En 1920, c’est au tour de la prothèse auditive à lampes de voir le jour.

Puis on assiste à un tournant en 1929 quand l'entreprise Sonotone présente le premier appareil auditif à utiliser le principe de la radio. Cet appareil révolutionnaire verra son développement et sa commercialisation assurés par Sonotone de 1929 à 2005.

Dans la deuxième partie du XXe siècle, on cherche à rendre les appareils auditifs plus simples d’utilisation. Dans les années 1950, ils deviennent portables mais ne sont pas encore très pratiques à cause des batteries placées dans les poches de pantalon, dans les sacs... Ils prennent alors de nouvelles formes : contour d'oreille en 1952, lunettes auditives en 1954... pour arriver à l'intra-auriculaire au début des années 1970.

En 1985, les appareils auditifs traitent séparément les sons aigus et les sons graves grâce à un amplificateur bicanal. Il est remplacé en 1996 par un microprocesseur capable de traiter des milliers de fois par seconde le son apporté par le micro et offre une très bonne qualité sonore et d'amplification.

Les appareils auditifs de nos jours

À l’ère du numérique et de la miniaturisation des circuits électroniques, il existe aujourd'hui des appareils auditifs qui peuvent se placer directement dans le conduit de l'oreille, les rendant complètement invisible.

Depuis 2007, les appareils auditifs dernière génération sont équipés de technologie sans fil Bluetooth pour faciliter les communications et le quotidien. En effet, il est possible de connecter son appareil auditif avec son téléphone fixe ou mobile ou encore d’écouter de la musique, la radio ou une émission télévisées grâce à une transmission numérique audio sans fil. Et avec les aides auditives rechargeables, plus besoin de piles…

Venez découvrir les dernières innovations auditives dans un de nos plus de 620 centres Amplifon.

Blog

Lisez l'actualité d'Amplifon les nouveautés sur les appareils auditifs, les offres et plus encore !
Lire plus

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher