Implant auditif ou appareil auditif : de quoi ai-je besoin ?

Publié le May, 31, 2021

Différence entre les implants auditifs et les appareils auditifs

Un appareil auditif est un dispositif non invasif qui ne demande aucun type d’intervention. Vous le mettez quand vous en avez besoin et vous pouvez le retirer si nécessaire. En outre, un appareil auditif traite et amplifie les sons, en tirant parti des fonctions de l’oreille moyenne et interne et de l’audition résiduelle du patient.

L’implant cochléaire, quant à lui, est un dispositif électronique dont la pose nécessite une intervention chirurgicale. Son but est de tirer parti d’un terminal multi-électrodes placé à l’intérieur de la cochlée qui stimule directement le nerf auditif et permet de percevoir des sons.  

Quand envisager un implant cochléaire ?

L’implantation cochléaire est idéale pour toutes les personnes pour lesquelles les appareils auditifs ne suffisent pas. Plus précisément, elle est recommandée pour les :

  • adultes atteints de surdité bilatérale sévère ; 
  • adultes ayant de faibles capacités de perception verbale ;
  • patients présentant une hypoacousie progressive stabilisée ;
  • enfants atteints de surdité profonde génétique ou acquise.

Quand envisager un implant d'oreille moyenne ?

Toute personne souffrant d’hypoacousie neurosensorielle, d’hypoacousie de transmission ou d’hypoacousie mixte peut bénéficier d’un implant d’oreille moyenne.

Dans quels cas envisager un appareil auditif ?

Les appareils auditifs amplifient les sons pour les rendre audibles aux personnes souffrant d’hypoacousie et n’agissent pas directement sur le système nerveux. Ils sont donc indiqués pour toutes les personnes qui ne souffrent pas de surdité sévère et qui ne présentent pas de lésion de l’oreille interne ou de la cochlée. 

Avantages et inconvénients des implants cochléaires

De nombreux facteurs influencent le résultat d’une procédure d’implantation cochléaire. Aujourd’hui, grâce aux progrès constants de la technologie audiologique, choisir un implant cochléaire est un excellent moyen de remédier à la surdité profonde et à l’hypoacousie modérée à sévère. Facteurs de risque les plus courants :

  • possibilité d’épisodes de mastoïdite ou d’otite moyenne ;
  • possibles dommages du nerf facial ou du tympan ;
  • épisodes de perte d’équilibre et de vertiges, souvent passagers ;
  • risque d’infections, une complication fréquente lors de tous les types de chirurgie. 

Implantation cochléaire unilatérale ou bilatérale ?

Selon que l’implant est placé dans une oreille ou dans les deux, on parlera d’implant cochléaire unilatéral ou bilatéral. Dans les deux cas, la décision sera prise en fonction du caractère unilatéral ou bilatéral de la surdité et en tenant compte des besoins quotidiens du patient.

Combiner appareil auditif et implants

La solution bimodale, qui consiste à porter à la fois une aide auditive et un implant cochléaire, peut convenir à certaines personnes. Ce type de solution aide souvent à comprendre les conversations dans des environnements bruyants et permet de mieux savoir d’où vient le son. 

Actualités sur les implants cochléaires

Ces dernières années, la recherche scientifique s’est concentrée sur la conception d’un implant cochléaire sous-cutané, totalement invisible et, en outre, capable de se recharger avec les mouvements du corps. La fabrication de ce type d’implant s’inscrit dans les orientations technologiques d’avenir pour tous ceux qui souffrent de surdité. 

Questions fréquentes sur les implants cochléaires

Combien coûte un implant auditif ?

Un implant cochléaire coûte environ 20 000 euros.

Y a-t-il différents types d'implants cochléaires ?

Il existe plusieurs types d’implants cochléaires selon la nature de la perte auditive des patients. Les implants les plus courants sont :

  • les appareils à conduction osseuse qui convertissent le son en vibrations qui sont envoyées à l’oreille interne en passant par l’oreille externe et moyenne ;
  • les implants d’oreille moyenne, qui captent les sons et les convertissent en vibrations qui sont transmises à l’oreille moyenne puis à l’oreille interne ;
  • les implants auditifs placés dans le tronc cérébral qui convertissent les sons en signaux envoyés au cerveau, en passant par le nerf auditif.

Quelle est la durée d'un implant cochléaire ?

Théoriquement toute la vie : l’implant est fait d’un matériau qui n’est pas sujet à l’usure. Toutefois, les patients peuvent remplacer le processeur externe tous les 5 ans.

L'opération d'un implant est-elle risquée ?

La pose d’un implant cochléaire est considérée comme une opération de routine pour un chirurgien spécialisé en otolaryngologie ou en audiologie. Comme toute intervention chirurgicale, elle n’est pas sans risque, mais il s’agit d’une procédure simple qui ne nécessite qu’une petite incision de 4 à 5 cm derrière l’oreille.

Combien de temps dure l'opération ?

En général, l’intervention est réalisée sous anesthésie générale et dure environ 2 à 3 heures.

Combien de temps faut-il pour se remettre ?

Comme il s’agit d’une intervention chirurgicale standard, elle nécessite une phase de récupération très courte. Les patients peuvent donc sortir de l’hôpital 2 ou 3 jours après l’opération.

Combien de temps faut-il pour pouvoir entendre ?

De nombreux patients sont en mesure de comprendre des conversations quelques jours seulement après le premier réglage du processeur de l’implant cochléaire.

J'ai besoin d'un implant : que dois-je faire ?

Avant de procéder à la pose d’un implant cochléaire, des examens cliniques préliminaires sont nécessaires pour évaluer votre admissibilité. Il s’agit de :

  • tests audiologiques tels que l’audiométrie tonale et vocale ;
  • l’évaluation des performances des aides auditives chez les personnes déjà appareillées ;
  • une tomographie assistée par ordinateur et/ou une imagerie par résonance magnétique ;
  • examens classiques précédant une opération sous anesthésie générale.

Puis-je prendre l'avion ? Puis-je nager ?

La plupart des sports aquatiques sont sans risque, à condition de retirer le processeur. Il est déconseillé de plonger à plus de 20 mètres de profondeur. Quant à l’avion, vous pouvez le prendre, mais il est préférable d’éviter en cas d’obstruction nasale sévère (rhume, rhinosinusite, etc.).
D'autres questions? Venez nous rendre visite dans un centre Amplifon

Venez nous rendre visite dans l'un de nos centres Amplifon : nos audioprothésistes se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions sur le monde de l'audition et à vous faire découvrir notre gamme d'appareils auditifs Amplifon.

Prendre rendez-vous
Précédent
Suivant

Blog

Lisez l'actualité d'Amplifon les nouveautés sur les appareils auditifs, les offres et plus encore !
Lire plus

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher