Labyrinthite (otite interne)

Qu’est-ce qu’une otite interne?

La labyrinthite est une maladie de l’oreille souvent douloureuse, lors de laquelle le labyrinthe osseux de l’oreille interne est enflammé. Ce labyrinthe abrite la cochlée et l’organe de l’équilibre. Ainsi, une otite interne peut affecter non seulement la capacité auditive, mais aussi le sens de l’équilibre. Or, les symptômes ne sont pas faciles à interpréter.

Les causes d’une otite interne

Une otite interne peut être due à plusieurs facteurs. La plus fréquente, d’origine virale, est généralement la conséquence d’une otite moyenne ou d’une infection des voies respiratoires supérieures (nez, sinus, gorge). Lors d’une otite moyenne, des agents pathogènes peuvent par exemple passer de l’oreille moyenne à l’oreille interne et y causer une inflammation. Des inflammations bactériennes sont elles aussi possibles. Ainsi, une méningite d’origine bactérienne peut se répercuter sur l’oreille et mener à une atteinte de l’oreille interne. Une otite interne n’est en principe pas contagieuse, contrairement à ses causes telles que les infections grippales. Une otite interne peut aussi être due à des allergies, à un traumatisme crânien, à des cholestéatomes (des tumeurs de l’oreille) ou encore à la maladie de Menière. Divers médicaments peuvent aussi causer une otite interne.

Les symptômes d’une labyrinthite

Chez l’adulte, une labyrinthite s’accompagne souvent de symptômes tels que vertiges et nausées. Des douleurs à l’oreille ou une baisse de la capacité auditive peuvent aussi révéler cette maladie. De plus, il est possible que des bruits d’oreille désagréables (acouphènes) se manifestent sous forme de bourdonnements, tintements, sifflements ou craquements. Enfin, des mouvements incontrôlés des yeux peuvent aussi mener à un diagnostic de labyrinthite. 

En résumé, pour les non-spécialistes, une labyrinthite n’est diagnosticable qu’avec peine. D’une part, les adultes sont bien moins souvent touchés que les nourrissons et les enfants en bas âge; d’autre part, certains symptômes tels que douleurs aux oreilles ou vertiges peuvent aussi être dus à d’autres maux tels qu’otite moyenne ou maladie de Menière. 

En cas de soupçon d’otite interne, nous vous conseillons de consulter un oto-rhino-laryngologiste (O.R.L.). Du fait qu’une diminution des symptômes ne signifie pas toujours la fin d’une infection, n’hésitez pas à consulter même si vous vous sentez mieux. L’audition et nos oreilles sont très sensibles et des maladies de l’oreille non traitées peuvent mener à des altérations à long terme de l’audition. En l’absence de traitement, une otite interne risque de progresser et d’entraîner de lourds dommages.

Durée d’une labyrinthite

Tout comme les causes et les symptômes, la durée d’une labyrinthite varie d’une personne à l’autre. Selon sa sévérité et s’il est possible de la traiter au moyen d’antibiotiques ou d’autres médicaments, elle peut disparaître en quelques jours ou semaines. Bien que les symptômes tels que les douleurs et les sensations de vertiges disparaissent parfois d’eux-mêmes, nous vous conseillons de vous rendre chez un médecin spécialisé au moindre soupçon de labyrinthite. Vous éviterez ainsi le risque de souffrir de douleurs chroniques. 

Traitement d’une labyrinthite

Le traitement d’une labyrinthite commence par un examen approfondi auprès d’un spécialiste.

Déterminer si vous avez labyrinthite

Il contrôlera d’abord votre conduit auditif pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une otite moyenne et pour détecter la présence d’agents viraux ou bactériens. Il vérifiera aussi votre capacité auditive. Pour ce faire, il recourra à des processus absolument indolores tels que des tests auditifs ou des examens au diapason, qui permettent de déterminer comment votre oreille réagit aux vibrations. Du fait qu’une otite interne a souvent des conséquences négatives sur l’équilibre, les médecins spécialistes procèdent souvent à des tests correspondants. Ceux-ci sont très simples. Par exemple, lors du test de Romberg, vous vous tenez sur vos deux jambes, les yeux fermés. Si vous ressentez alors des vertiges, votre médecin effectuera d’autres examens visant à détecter certaines maladies. Une tomodensitométrie (CT) peut parfois aussi s’avérer judicieuse. Dans tous les cas, il est très important d’interpréter les symptômes. Les examens susmentionnés permettront aussi de distinguer une inflammation de l’oreille interne d’autres maladies. En effet, des troubles nerveux, une attaque cérébrale ou la maladie de Menière peuvent aussi causer des troubles de l’audition ou de l’équilibre et doivent être exclus. 

Traitement individuel

S’il s’avère que vous souffrez d’une labyrinthite, vous recevrez un plan de traitement personnalisé. Par exemple, une infection d’origine bactérienne sera traitée par antibiotiques. Des médicaments antiviraux s’avéreront efficaces lors de causes virales. Enfin, si aucune infection n’est détectée, les médecins prescrivent alors généralement des anti-inflammatoires et, si nécessaire, des médicaments contre les vertiges et les nausées.

Processus de guérison

Les personnes touchées par une labyrinthite peuvent contribuer elles-mêmes à leur guérison. Elles devraient ainsi se reposer autant que possible, éviter le stress et dormir suffisamment. De plus, il est conseillé de ne pas changer trop vite de position, les mouvements brusques pouvant entraîner une sollicitation importante de l’organe de l’équilibre, déjà mis à mal par l’inflammation. De nombreuses personnes touchées par une labyrinthite sont sensibles à la lumière vive. Le port de lunettes de soleil a fait ses preuves, quel que soit le degré d’ensoleillement, tout comme le fait de baisser la lumière. Enfin, renoncer à l’alcool, au tabac et aux autres toxines favorisera le processus de guérison. Certains médicaments ont aussi des effets négatifs. N’hésitez pas à en parler à votre médecin. Si votre infection s’accompagne de forts vomissements, une hydratation suffisante est capitale. Si les nausées ou d’autres symptômes ne disparaissent pas, il est judicieux de consulter à nouveau.

Test auditif

Avez-vous parfois des difficultés à comprendre votre interlocuteur, par exemple dans les environnements bruyants comme les restaurants? Le volume de votre téléviseur est-il plus élevé qu’il y a encore quelques années? Voilà qui peut indiquer la présence d’une perte auditive. Le test auditif Amplifon 360 vous permet d’en avoir le coeur net. Nous évaluons ensemble votre santé auditive.

Prévention de la labyrinthite

Pour prévenir la labyrinthite en cas de refroidissements ou d’infections virales, surtout l’otite moyenne, on veillera au décongestionnement et à une bonne ventilation de l’oreille. Tout enfant qui souffre régulièrement d’otites moyennes devra consulter un médecin ORL. Celui-ci pourra alors exclure ou traiter d’autres troubles congénitaux de la ventilation. Enfin, les vaccins recommandés aux enfants en bas âge ont aussi toute leur importance. 

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher