Vertige positionnel

D’où vient le vertige positionnel et est-ce dangereux?

Le vertige positionnel est une maladie bénigne qui touche plus souvent les femmes que les hommes. Les malades sont soudainement pris de vertige, ce qui peut être angoissant et très désagréable. Se retourner dans son lit peut suffire à déclencher des vertiges. Le vertige positionnel survient plutôt chez les personnes âgées. Diverses thérapies permettent de le traiter efficacement.

Vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB)

Le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) est un vertige sans gravité aussi appelé vertige oscillatoire ou vertige rotatoire.

  • bénin = sans gravité
  • paroxystique = vertige qui se manifeste par crise

Symptômes du vertige positionnel

Le principal symptôme consiste en une soudaine sensation de vertige. La personne concernée a la tête qui tourne lorsqu’elle se lève ou se retourne dans son lit. Ce vertige rotatoire dure normalement quelques secondes et disparaît à nouveau au bout d’une minute maximum.

D’autres symptômes peuvent inclure:

  • Troubles de l’équilibre pouvant  entraîner des chutes
  • Nausées, vomissements
  • Sueurs
  • Tremblement rapide et incontrôlé des paupières (nystagmus)

Causes du vertige positionnel

Un vertige positionnel bénin peut avoir plusieurs causes. L’une des plus fréquentes est le détachement d’otolithes dans l’oreille interne. Ceux-ci se retrouvent dans les canaux semi-circulaires de l’oreille. Comme il se trouve près de l’oreille interne, le système vestibulaire est affecté par les otolithes.

Lorsque le patient penche la tête, ces petits fragments détachés bougent dans les canaux semi-circulaires et déclenchent un effet d’aspiration sur les cellules sensorielles. Il s’en suit une forte crise de vertige.

Les otolithes, ou otoconies, peuvent se détacher suite à

  • Blessures à la tête
  • Inflammation de l’oreille interne, où se trouve le système vestibulaire
  • Traumatismes cranio-cérébraux légers
  • Alitement prolongé
  • Âge avancé

Traitement du vertige positionnel

La prise de médicaments peut atténuer plusieurs symptômes du vertige positionnel paroxystique. Cependant, un traitement médical empêche le cerveau de s’adapter à la situation. Le symptôme de vertige est retardé et dure d’autant plus longtemps. Deux thérapies réputées, ou manœuvres, sont efficaces contre les crises de vertige:

Manœuvre d’Epley

La manœuvre d’Epley se compose de cinq étapes. Faites-vous conseiller par un spécialiste. La manœuvre déclenche des vertiges, il n’est donc pas recommandé de l’exécuter seul au début. Lors de l’apprentissage de la manœuvre, il faut veiller à ce que tous les mouvements de la tête soient effectués rapidement. Chez de nombreux patients, l’utilisation de la manœuvre libératoire d’Epley entraîne la disparition des symptômes. Les cinq mouvements peuvent être répétés plusieurs fois par jour.

Manœuvre de Sémont

La manœuvre de Sémont est une deuxième thérapie possible basée sur le mouvement. Elle ne peut cependant être réalisée qu’avec une autre personne. Idéalement, ce sera le médecin pour commencer. Le patient est brusquement allongé selon un angle précis, il reste ainsi quelques minutes puis est basculé de l’autre côté, sans changer la position de la tête. Cet exercice peut également être répété plusieurs fois par jour.

Le principe de ces manœuvres est d’utiliser la gravité pour déplacer les otolithes hors du système vestibulaire vers d’autres parties de l’oreille, moins sensibles. Lorsque les manœuvres fonctionnent, il n’est plus nécessaire de les effectuer. Habituellement, cinq à dix jours suffisent pour de bons résultats.

Vertige positionnel: durée et pronostic

Souvent, les symptômes du vertige positionnel paroxystique disparaissent d’eux-mêmes après quelques semaines ou quelques mois. Le vertige rotatoire continue de survenir, même après une thérapie réussie. Il est recommandé de contacter votre médecin à chaque fois, car les vertiges disparaissent de nouveau rapidement lorsqu’ils sont traités. Il est rare que la maladie entraîne des complications durables.

Les effets secondaires peuvent être très désagréables. Les problèmes suivants peuvent survenir:

  • Les vertiges affectent l’état psychologique, notamment parce que le patient est réveillé de son sommeil par la sensation de vertige.
  • Certains mouvements sont évités, p. ex. tourner rapidement la tête.
  • Le danger de chute est accru à cause de la survenue de troubles de l’équilibre.
  • L’humeur générale et le comportement se dégradent à cause de la persistance des vertiges.

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher