Les aides complémentaires

Quelles aides pour les appareils auditifs ?

Grâce à la réforme 100% Santé, les appareils auditifs de Classe 1 sont désormais 100% remboursés par la Sécurité Sociale et les mutuelles*. En revanche, les aides auditives de Classe 2 (gammes supérieures) demandent un reste à charge qui peut devenir prohibitif. Des organismes d'allocations spécifiques peuvent pourtant accorder des aides et subventions pour les appareils auditifs. Parfois peu connus, ils peuvent assurer une aide financière non négligeable. 

Prenez rendez-vous pour un devis personnalisé Trouver un centre

Prise en charge de votre appareil par la MDPH

La Maison Départementale des Personnes Handicapées peut accorder une Prestation de Compensation du Handicap (PCH) pour permettre le financement des appareils auditifs, de leur entretien ou leur réparation. 

La PCH est versée au bénéficiaire par le Conseil Général en complément de la sécurité sociale et de la mutuelle.

Pour bénéficier de la PCH pour des appareils auditifs, certaines conditions sont requises :

La première demande doit être déposée avant que le bénéficiaire ait atteint 60 ans, sauf dans l’un des cas suivants :

  • la personne était atteinte de surdité avant l’âge de 60 ans et remplit les conditions nécessaires : elle peut demander la PCH avant ses 75 ans.
  • la personne est âgée de plus de 60 ans et exerce toujours une activité professionnelle.

Les enfants et adolescents âgés de moins de 20 ans peuvent en être bénéficiaires.

Pour plus d’information, vous pouvez vous renseigner auprès d’une assistante sociale.

Quelles sont les étapes pour pouvoir bénéficier de l'aide financière appareil auditif MDPH ?

  1. Récupérez le formulaire de demande auprès de votre MDPH ou sur son site internet
  2. Complétez le formulaire et rassemblez les pièces justificatives demandées, en particulier un certificat médical daté de moins de 3 mois attestant de votre trouble auditif ainsi qu'un audiogramme et un devis d'appareillage auditif
  3. Déposez votre dossier auprès de votre MDPH

Pour la réalisation de l'audiogramme et du devis, prenez rendez-vous dans le centre Amplifon proche de chez vous. Nos équipes vous accompagnent également pas-à-pas dans l'élaboration et le suivi de votre dossier. 

Aide financière de l'AGEFIPH

Pour les salariés du secteur privé, l’association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH) participe en complément des autres financements obtenus (Sécurité sociale, PCH, complémentaire santé…). Le dossier AGEFIPH d'aide pour la prise en charge d'un appareil auditif peut être déposé par le salarié concerné ou par l’employeur auprès de l'AGEFIPH de la région. Vous pouvez vous faire aider par l’AGEFIPH, Pôle Emploi ou le SAMETH (Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés).

Autres indemnités pour la perte auditive

Pour les salariés du secteur public, Le Fonds d’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) finance l’achat d’aides auditives prescrites par le médecin aux bénéficiaires de l’obligation d’emploi et aux agents en restriction de poste. Le FIPHFP intervient sur le reste à charge après intervention des régimes obligatoires, régimes complémentaires, prestation de compensation du handicap, etc. Vous devez vous adresser au Service Ressources Humaines de votre entreprise pour bénéficier de cette aide financière pour un appareil auditif. 

Par ailleurs, si le port d'appareils auditifs est indispensable pour l’exercice de votre activité professionnelle, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt en déduisant la moitié du reste à charge de vos revenus déclarés.

D'autres aides financières sont également possibles pour les faibles revenus ne disposant pas de la CMU, vous pouvez effectuer une demande d'aide sur dossier auprès de votre caisse d'assurance maladie et votre caisse de retraite.

Prise en charge de votre appareil auditif avec la réforme 100% santé

Les organismes d'allocation spécifiques interviennent généralement en complément de la prise en charge d'un appareil auditif par la Sécurité Sociale et les mutuelles. Le remboursement d'un appareil auditif en 2021 a évolué grâce à la réforme 100% santé. En effet, les assurés d’une complémentaire santé responsable ou de la Complémentaire Santé Solidaire (regroupement de l’ancienne CMU et ACS) bénéficient désormais de 0€ de reste à charge* sur les appareils auditifs de Classe 1 et d'une augmentation de la prise en charge de la Sécurité Sociale sur les appareils auditifs de Classe 2.

La prise en charge de la Sécurité Sociale peut évoluer selon les bénéficiaires (par exemple Enfants de moins de 20 ans, Anciens combattants victimes de guerre etc.). Pour un adulte sans statut particulier, elle s'élève à 240€ par oreille, soit 60% de la base de remboursement.

Réalisez un devis gratuitement

Des questions sur les possibilités de financement ? Nos experts vous accompagnent

*Pour toute personne bénéficiant d'une complémentaire santé responsable ou bénéficiaire de la complémentaire santé solidaire, sur les aides auditives du panier 100% Santé. Cette offre résulte d’une obligation légale.   

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher