Un doute sur votre audition ? Prenez RDV en 1 minute

Les chansons de Noël nuisent-elles à votre santé mentale ?

Publié le Dec, 13, 2023

Vous ne pouvez y échapper. Dans la rue, dans les magasins et autres centres commerciaux, à la télévision, à la radio… en décembre, elles s’immiscent sans crier gare dans nos oreilles. Qui ça ? Les chansons de Noël !

Quand la musique est bonne, bonne, bonne, bonne…

Petit papa Noël de Tino Rossi, Last Christmas de Wham!, Vive le vent de Dalida ou encore l’iconique All I Want for Christmas is you de Mariah Carey (qui s’est joué plus de 21 millions de fois, sur la plateforme musicale Spotify, le 24 décembre 2022)… tous les ans, ces tubes de Noël reviennent dans nos oreilles. Une tradition qui annonce une période festive et familiale pour de nombreux Français. Cependant, tout comme il existe dans ce monde des gens qui n’aiment pas célébrer les fêtes de fin d’année, il subsiste aussi des personnes qui détestent les joyeux chants de Noël. Et ils auraient potentiellement raison puisque selon la psychologue britannique Linda Blair, ces derniers pourraient directement affecter notre santé mentale. 

Ecouter les chansons de Noël 2-3 fois, ça va…

Dans une interview donnée au média anglais SkyNews en 2017, la psychologue clinicienne Linda Blair annonçait que l’effet particulièrement entêtant des mélodies de Noël pouvait aller jusqu’à provoquer une fatigue cognitive chez certaines personnes ; à force de les entendre en boucle, elles auraient bien plus de mal à se les sortir de la tête. En psychologie, ce phénomène s’appelle "l’effet de simple exposition", c’est-à-dire que le simple fait de s'exposer de façon répétée à un stimulus vient le rendre, en finalité, plus agréable pour nous. Exemple typique avec le café, qui au moment de le goûter pour la première fois, nous paraît très désagréable. Puis, à force d’en boire, on trouve son goût beaucoup moins amer, plus plaisant, voire même indispensable pour débuter une journée.

… mais attention à l’indigestion !

Ici, avec les chants de Noël, nos réactions évoluent selon une courbe qui forme un U : on n’apprécie pas vraiment la chanson à la première écoute, puis on finit par fredonner son air entêtant après l’avoir entendu 3-4 fois pour finalement la détester après 10 ou 15 écoutes répétées. À force de tourner en boucle, elles deviennent totalement exaspérantes. C’est ce que précise la chercheuse en psychologie de la musique à l'université de Londres, Victoria Williamson ; qui vient ainsi compléter les propos de Linda Blair. Pour se sortir une chanson de Noël de la tête, il faudrait faire un effort supplémentaire par rapport à une mélodie plus classique, ce qui peut être épuisant mentalement. "Les personnes qui travaillent dans les commerces à Noël doivent faire abstraction de ces musiques, car si elles ne le font pas, cela peut empêcher de se concentrer sur quelque chose d'autre" précise cette dernière. 

Si vous détestez à ce point les chants de Noël, ce n’est pas la faute de vos oreilles ! Dites-vous simplement que vous êtes en indigestion musicale et que cela devrait se terminer d’ici quelques jours. Courage ! 

Précédent
Suivant

Blog

Lisez l'actualité d'Amplifon les nouveautés sur les appareils auditifs, les offres et plus encore !
Lire plus

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher