Otosclérose: ossification de l’oreille

Aspects cliniques et thérapie d’une otosclérose

L’otosclérose est une maladie de l’oreille moyenne et interne. Elle évolue lentement et mène d’abord à un remodelage osseux similaire à une inflammation, puis à une ossification de l’oreille. Les ondes acoustiques ne passent alors plus et les personnes touchées souffrent d’une perte d’audition et d’une surdité progressives. Les prothèses et les appareils auditifs peuvent permettre de retrouver la même qualité de vie qu’avant la perte auditive.

Qu’est-ce que l’otosclérose?

Une otosclérose est une maladie de l’os qui entoure l’oreille interne. Dans un premier temps, elle mène à un remodelage osseux, lors duquel la platine de l’étrier se fixe à la fenêtre ovale. Les personnes touchées souffrent alors d’une surdité tonale croissante. L’otosclérose mène finalement à une ossification de l’oreille et l’étrier adhère aux os qui l’entourent. Les osselets se figent et perdent leur capacité à transmettre les ondes acoustiques à la cochlée. Les personnes concernées souffrent alors d’une perte d’audition et d’une surdité croissantes.

Souvent, ce processus est détecté dans les deux oreilles, mais à des degrés différents. Les femmes sont presque deux fois plus souvent touchées que les hommes. De plus, les personnes blanches de peau sont bien plus souvent concernées par cette maladie que les personnes avec une autre couleur de peau. 

Otosclérose: causes et symptômes

Le corps médical ignore encore quels sont les facteurs déclenchant une otosclérose. Cependant, les scientifiques sont d’avis que cette maladie peut avoir plusieurs causes. Il peut par exemple s’agir de facteurs génétiques; dans certaines familles, plusieurs personnes sont touchées par cette maladie. Les infections virales telles que les oreillons, la rougeole ou la rubéole n’ont pas encore été exclues des causes possibles. Enfin, les hormones sexuelles féminines pourraient elles aussi jouer un rôle. En effet, les cas d’otosclérose sont fréquents lors de grossesses et chez les femmes en général.

Les premiers signes d’une otosclérose sont une surdité allant croissant dans une oreille, puis dans l’autre. Cette détérioration de la capacité auditive est comparable à une perte soudaine d’audition. De plus, les personnes touchées se plaignent souvent d’acouphènes ou de bourdonnements d’oreille. Ces symptômes pouvant être dus à une otosclérose, il est important de consulter un médecin. De nombreux patients indiquent une évolution inattendue; ainsi, ils entendent mieux les conversations dans les environnements bruyants. Il est possible qu’ils entendent moins bien les bruits gênants à fréquence basse et qu’ils puissent ainsi mieux suivre les conversations. On constate enfin que les personnes touchées parlent souvent doucement. En effet, elles perçoivent différemment leur voix, transmise par la conduction osseuse.

Diagnostic et examens

Il y a plusieurs moyens de diagnostiquer une otosclérose. Souvent, l’examen par un médecin ORL du tympan, de l’oreille moyenne et de la trompe d’Eustache ne révèle d’abord rien de particulier. Un examen de l’audition et l’audiogramme correspondant peuvent cependant indiquer la présence d’un problème. La présence d’une otosclérose pourra être démontrée par ce qu’on appelle l’encoche de Carhart. Si cette courbe de la conduction osseuse se situe entre 1 et 4 kHz, une otosclérose est probable. Tous les audiogrammes ne permettent cependant pas de constater cette évolution typique. D’autres examens sont nécessaires pour identifier une surdité tonale ou une surdité neurosensorielle et quelle oreille est la plus touchée.

Opération

La capacité auditive de nombreuses personnes souffrant d’une otosclérose peut être rétablie par une opération. Plusieurs procédures permettent de guérir cette maladie. Leur point commun: aussi bien la stapédectomie que la stapédotomie entraînent le port de prothèses dans l’oreille. En règle générale, les patients restent quelques jours à l’hôpital, puis sont en congé maladie pendant deux à trois semaines. La guérison complète dure six semaines. En raison des changements de pression, vous devriez renoncer aux voyages en avion et à la plongée pendant cette période. 

Stapédectomie

Lors d’une stapédectomie, le médecin remplace le plus petit osselet de l’oreille moyenne par une prothèse. Après une petite incision, il soulève partiellement le tympan pour atteindre l’osselet derrière celui-ci. Il enlève alors l’étrier et sa platine, puis introduit la prothèse. L’étrier artificiel pouvant bouger, contrairement à l’ancien, les patients retrouvent leur capacité auditive. Cette opération s’effectue sous narcose complète ou anesthésie locale.

Stapédotomie

Lors de cette opération, la platine épaissie de l’étrier reste en place. Le médecin y perce un petit trou, dans lequel il placera la prothèse. Il fixe ensuite celle-ci au prolongement de l’enclume. En général, les médecins recourent à une fraise diamantée. Pour terminer, le tympan est remis dans sa position d’origine et fixé au moyen d’un tampon.

Autres traitements et remèdes naturels

Les opérations de l’otosclérose n’entraînent généralement pas de complications et permettent une amélioration considérable des capacités auditives. Dans certains cas, l’opération peut être suivie de vertiges, de bourdonnements d’oreille ou de troubles du goût. Bien entendu, aucune opération n’est exempte de risques. Pour cette raison, certaines personnes préfèrent une alternative.

Les chances de succès des remèdes homéopathiques sont cependant assez faibles. En effet, l’otosclérose déclenche un processus qui ne peut pas se guérir par voie médicamenteuse. Si vous devez ou souhaitez tout de même renoncer à une opération, des appareils auditifs peuvent représenter une bonne alternative. Ils amélioreront clairement votre expérience auditive et donc votre qualité de vie. 

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher