Traumatisme sonore

Comment un traumatisme sonore peut affecter vos oreilles

Un simple pétard qui explose à côté de vous peut suffire à endommager votre audition. Un traumatisme sonore est causé subitement par des bruits très intenses qui durent seulement une à deux millisecondes. Les conséquences sont graves : les patients se plaignent de perte auditive, de bourdonnements d’oreille et de sensations douloureuses très désagréables. Cependant, les chances d’une guérison complète suite au traumatisme sont bonnes.

Qu’est-ce qu’un traumatisme sonore ?

Les experts évoquent un traumatisme sonore lorsque l’audition est endommagée par le bruit. En plus du terme de traumatisme acoustique, d’autres appellations peuvent être utilisées en fonction de la situation, comme traumatisme d’explosion, traumatisme sonore aigu, accident acoustique ou exposition chronique au bruit. Un traumatisme d’explosion se produit lorsque les cellules ciliées de l’organe de Corti, situé dans l’oreille interne, sont endommagées. L’augmentation du volume sonore, qui dépasse le seuil critique de 150 décibels et dure une ou deux millisecondes suffit à provoquer un traumatisme sonore.

Traumatisme sonore et lésions de l'oreille interne

En premier lieu, on observe un dysfonctionnement des cellules ciliées externes. Lors d’une exposition à des bruits très forts, les cellules ciliées peuvent aussi être endommagées mécaniquement. Le traumatisme sonore provoque également des fissures au niveau de la membrane basilaire, une membrane située dans la partie interne de la cochlée. Lorsque la fonction de modulation sonore des cellules ciliées n’est plus active, la perception des sons change radicalement : vous ne pouvez plus, ou à peine, percevoir les sons faibles et ressentez une hypersensibilité significative aux bruits forts, dont la perception est intensifiée. Vous pouvez même éprouver une vive douleur dans l’oreille.

Causes et Symptômes

Les causes d’un traumatisme sonore

Si vous souffrez d’un traumatisme sonore aigu, c’est parce que votre oreille a été exposée à des niveaux sonores très élevés pendant un court laps de temps. L’élément déclencheur de cette pathologie est, bien souvent, l’exposition directe au bruit des pétards utilisés par exemple à Nouvel-An. Mais même un pneu ou un sac qui éclate ou encore une claque sur l’oreille peut endommager les cellules ciliées de l’oreille, entraînant alors un traumatisme sonore.

Symptômes d'un traumatisme sonore

Si vous avez été exposé à une forte détonation, les symptômes suivants sont le signe d’un traumatisme sonore :

  • Perte d’audition aiguë dans une ou deux oreilles
  • Bourdonnement d’oreille continuel à haute fréquence (acouphènes)
  • Hypersensibilité au bruit
  • Vertiges
  • Déséquilibres

Habituellement, les symptômes affectent une seule oreille et disparaissent avec un traitement approprié en quelques jours. Dans certains cas rares, les patients souffrent d’une perte auditive permanente ou d’une surdité complète.

Comment prévenir un traumatisme d’explosion ?

Lors du réveillon de la Saint-Sylvestre, quand vous savez que vous allez être exposé à des bruits de forte intensité, assurez-vous de porter des protections auditives. Si vous voulez consulter, faites directement appel à un spécialiste qui pourra vous informer au sujet de la protection de l’ouïe avant de voir votre médecin. Utilisez un casque antibruit professionnel ou une protection auditive pour protéger vos oreilles d’un éventuel traumatisme sonore. Les enfants ont des oreilles particulièrement sensibles, c’est pourquoi ils ne devraient jamais être à proximité immédiate des feux d’artifice.

Prévention de la perte auditive

Suivez simplement quelques règles simples pour garder vos oreilles en bonne santé. Si vous constatez une détérioration de votre audition, n'hésitez pas à contacter un spécialiste.

En savoir plus

Comment lutter contre un traumatisme d’explosion ?

Après avoir subi un traumatisme acoustique, il est très important de consulter immédiatement un médecin. Celui-ci pourra utiliser une lampe d’examen dotée d’un miroir (otoscope) pour inspecter l’état de l’oreille moyenne, du tympan et du conduit auditif dans les deux oreilles. Un examen de l’audition pratiqué ultérieurement permettra de détecter une éventuelle baisse auditive dans des fréquences avoisinant 4000 Hertz, afin de mieux apprécier la gravité de la perte d’audition. Le médecin initiera ensuite un traitement approprié en fonction des valeurs mesurées.

Parmi les options de traitement non chirurgical d’un traumatisme sonore aigu, l’administration de fortes doses de corticostéroïdes, progressivement réduites au cours du traitement, est préconisée. En complément, les médicaments visant à améliorer la circulation sanguine favorisent la guérison.

L’oxygène peut aider à régénérer les cellules endommagées. Au cours de l’oxygénothérapie hyperbare, vous respirez dans une chambre à air thérapeutique un oxygène médical pur qui peut pénétrer jusqu’à quatre fois plus loin dans l’oreille interne.

S’il existe un lien pathologique entre l’oreille interne et moyenne (fistule périlymphatique) ou si une ou deux fenêtres de l’oreille interne est endommagée, il faut alors envisager un traitement chirurgical. L’oreille moyenne est alors incisée de manière à supprimer la fistule ou à réparer la fenêtre de l’oreille interne.

Les symptômes d’un traumatisme sonore aigu disparaissent normalement spontanément en six semaines. Toutefois, pour prévenir d’éventuelles complications et exclure d’autres dommages, il est préférable de consulter un spécialiste si vous pensez avoir subi un traumatisme d’explosion. Celui-ci pourra également vous conseiller en cas de déficience auditive permanente due à un traumatisme sonore.

Découvrez toutes nos solutions dans un centre Amplifon Trouver un centre

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher