Acouphènes: causes et déclencheurs

Comment peut se déclencher un acouphène?

Soudainement, notre oreille bourdonne, siffle ou tinte. Parfois, ces symptômes disparaissent après quelques minutes, mais chez certains patients, ils persistent pendant des heures voire des années. On parle alors d’acouphènes ou de bourdonnements dans l’oreille. On ne connaît pas encore bien les déclencheurs. Un traumatisme sonore peut en être à l’origine, tout comme des médicaments ou une tumeur. En fonction de la cause, les méthodes de traitement diffèrent.

Différents déclencheurs d’acouphènes

Environ 40 % des Suisses souffrent au moins une fois dans leur vie d’acouphènes. Ils ne surviennent cependant que pendant un court instant. Chez 20 % de la population, ces bruits d’oreille se déclenchent de manière chronique, ce qui peut fortement dégrader la qualité de vie. Un acouphène chronique peut avoir des causes très diverses et toucher tant les enfants que les adultes. Les médecins distinguent deux types d’acouphène en fonction des causes: l’acouphène objectif et l’acouphène subjectif. Cette distinction est essentielle pour le traitement et la guérison de l’acouphène

Causes d’un acouphène subjectif

En cas d’acouphène subjectif, le médecin ORL ne peut pas identifier de véritable source sonore dans le corps. La cause du bourdonnement ne se trouve pas dans l’oreille elle-même. Elle vient plutôt d’une activité des cellules nerveuses du cerveau qui, pour diverses raisons, est anormale. L’acouphène subjectif est le plus fréquent, environ 99 % des patients souffrent de ce type d’acouphène. Il peut avoir les causes suivantes:

  • Traumatisme sonore
  • Perte soudaine d’audition
  • Surdité due à l’âge
  • Inflammation de l’oreille et infections virales ou bactériennes
  • Maladie auto-immune de l’oreille interne
  • Corps étranger dans le canal auditif
  • Otite moyenne chronique
  • Maladies du système nerveux central
  • Neurinome de l’acoustique (tumeur bénigne du canal auditif)
  • Otosclérose (maladie de l’os autour de l’oreille interne)
  • Maladies cardio-vasculaires
  • Maladies de décompression
  • Maladies rénales et métaboliques
  • Maladie de Ménière (maladie de l’oreille interne de cause inconnue)
  • Troubles fonctionnels de l’articulation temporo-mandibulaire ou des vertèbres cervicales

Causes d’un acouphène objectif

L’acouphène objectif est rare, ne survenant que dans 1 % des cas. Ce type d’acouphène est dû à de véritables sources sonores dans le corps, notamment aux bruits de la circulation sanguine dans les vaisseaux. Les maladies suivantes peuvent être à l’origine d’un acouphène objectif:

  • Taches de vin (néovascularisation tumorale ou malformation vasculaire tumorale liée au développement)
  • Tumeurs de l’oreille moyenne
  • Nystagmus du voile du palais (mouvement rythmique incontrôlable du voile du palais)
  • Modifications de la circulation sanguine des veines cervicales
  • Troubles de la fonction tubulaire

Cause: mâchoire ou vertèbres cervicales

Les acouphènes chroniques peuvent être dus à des tensions. Cela concerne par exemple les personnes qui grincent régulièrement des dents la nuit. Leur mâchoire et leur appareil manducateur se contractent alors, ce qui peut aussi affecter l’oreille interne. La forte pression peut endommager les cellules ciliées de l’oreille interne de la même façon qu’un bruit continu.

Les tensions des muscles de la nuque ou une maladie des vertèbres cervicales peuvent avoir le même effet. Ici, les connexions entre les nerfs des vertèbres cervicales et les zones du cerveau responsables de l’audition sont en cause. Dans de tels cas, les bruits dans les oreilles changent lorsque les patients bougent la tête. Lorsque les vertèbres cervicales sont à l’origine de l’acouphène, c’est souvent à cause de phénomènes d’usure ou de lésions des vertèbres cervicales. 

Cause: stress ou état mental

Le stress et les tensions psychologiques ne provoquent certes pas directement d’acouphène, mais ils peuvent y contribuer ou en favoriser la survenue. Après tout, 26 % des personnes souffrant d’acouphènes chroniques avancent qu’elles subissaient un stress intense avant la survenue des symptômes. Les scientifiques postulent que le stress et les autres tensions psychologiques provoquent une modification de la sécrétion hormonale et des troubles de la circulation sanguine. Cela entraîne ensuite un déficit d’oxygène dans l’oreille interne. Chez les patients en burnout ou dépressifs, les douleurs liées à l’acouphène sont souvent intensifiées. En effet, il est beaucoup plus probable qu’un conflit psychologique s’exprime physiquement par la survenue d’acouphènes chroniques. 

Circulation sanguine et hypertension

Les maladies cardio-vasculaires peuvent se traduire par plusieurs symptômes typiques comme des maux de tête, des troubles de la vue et des acouphènes chroniques. L’hypertension artérielle et les troubles de la circulation sanguine ne sont pas directement liés aux bruits d’oreille, mais peuvent y contribuer. Lors de la recherche des causes d’un acouphène, un examen du système cardio-vasculaire devrait être envisagé, étant donné que l’hypertension, etc. peut aussi provoquer des maladies coronariennes.  

Cause: médicaments

Un acouphène peut être un effet secondaire de nombreux médicaments. Même si, en principe, ce symptôme est très rare, il n’est pas à exclure en cas de survenue d’acouphènes en parallèle d’une prise de médicaments. Des antalgiques ou des antirhumatismaux puissants, ainsi que des antipaludiques, des antidépresseurs, des bêtabloquants, des médicaments de chimiothérapie voire des pilules contraceptives peuvent par exemple déclencher des acouphènes. Si vous suspectez un acouphène de cause médicamenteuse, consultez au plus vite votre médecin. Une modification de traitement peut empêcher la survenue chronique des acouphènes. Vous ne devriez en aucun cas arrêter votre traitement sans l’accord préalable de votre médecin. 

Cause: neurinome de l’acoustique

Le neurinome de l’acoustique est une tumeur bénigne à croissance lente du nerf de l’audition et de l’équilibre. Généralement, trois symptômes se déclarent: une perte d’audition, souvent d’un côté, des acouphènes et des vertiges. Le traitement du neurinome de l’acoustique dépend de sa taille. Si son diamètre est supérieur à 3 cm, il est généralement opéré. Pour les plus petites tumeurs , il est possible de surveiller l’évolution du neurinome de façon contrôlée ou de l’irradier pour qu’il soit immédiatement détruit. 

Traiter et guérir les acouphènes

Des traitements médicamenteux, une stimulation acoustique ou des mesures de thérapie comportementale comptent parmi les possibles traitements contre les acouphènes. La stimulation électrique et magnétique du cerveau et la physiothérapie ont aussi fait leurs preuves.

Amplifon vous accompagne

Prendre rendez-vous en ligne

Réserver

Tester son audition en ligne

Faire le test

Trouver le centre auditif le plus proche

Rechercher