image

Mode de fonctionnement des systèmes auditifs

Malgré des différences au niveau des performances et de l’aspect visuel, les appareils auditifs numériques modernes fonctionnent tous selon le même principe. Le son est converti en signaux électriques à l’aide d’un microphone. Ceux-ci sont analysés et traités par un microprocesseur. Les signaux sont ensuite amplifiés et reconvertis en ondes sonores au moyen d’un haut-parleur puis transmis dans le conduit auditif. 

Innovations techniques

Les appareils auditifs ont fait leurs premiers pas il y a environ deux siècles: il s’agissait à l’époque de gros cornets acoustiques en forme d’entonnoirs. Au fil du temps, de nouvelles méthodes se sont établies et de plus en plus de variantes d’appareils auditifs ont vu le jour. Notamment avec l’invention du microprocesseur et l’apparition des processeurs de signaux numériques, les appareils auditifs sont devenus non seulement de plus en plus performants, mais aussi de plus en plus petits, et ils peuvent désormais être portés dans l’oreille de manière presque invisible. Ainsi, toute personne malentendante pourra trouver l’appareil adéquat.

Des solutions sur mesure

Les appareils auditifs modernes sont réglés individuellement par l’audioprothésiste professionnel en fonction de votre perte auditive, de vos besoins et de votre style de vie. De plus, les signaux parasites sont éliminés et les sons vocaux accentués. Ceci vous permet par exemple de mieux distinguer les mots et sons qui se ressemblent. Les systèmes technologiques sophistiqués sont capables d’adapter automatiquement le fonctionnement et la puissance aux différents environnements et situations ainsi que de supprimer l’effet Larsen et les bruits parasites. Grâce aux appareils numériques de la dernière génération, les personnes souffrant d’une perte auditive peuvent même regarder la télévision tout en discutant, détecter la source de bruits et réduire les sifflements lors de conversations téléphoniques et d’embrassades. Lors de conférences, le son peut être transmis sans fil à l’appareil auditif via des microphones externes et il est également possible de recourir à des microphones directionnels adaptatifs. D’autre part, la plupart de ces appareils haute technologie peuvent être raccordés sans fil à un téléviseur, à un téléphone portable, à un ordinateur ou à une chaîne stéréo. Et de plus en plus de systèmes peuvent être commandés confortablement à l’aide d’un smartphone.

 

Caractéristiques des appareils auditifs contemporains

  • Amplification spécifique des sons que l’utilisateur ne peut plus entendre, tandis que les sons forts ne sont pas amplifiés; l’amplification a lieu uniquement dans la plage de fréquences de la perte auditive individuelle
  • Programmation et adaptation individuelles
  • Petits et discrets, voire même invisibles
  • Formes élancées, poids léger, flexibilité
  • Différentes couleurs au choix 

 

Composants d’un système auditif

Indépendamment du type, tous les appareils auditifs comportent les cinq composants de base suivants:

  1. Le microphone situé à l’extérieur de l’appareil capte dans l’air les sons et les bruits qui pénètrent dans l’oreille et convertit les ondes sonores en signaux numériques.
  2. L’amplificateur renforce les signaux numériques. 
  3. Le haut-parleur convertit les signaux numériques en vibrations, lesquelles sont transmises au cerveau via l’oreille interne. 
  4. L’alimentation du système auditif est assurée par une toute petite pile. 
  5. Le microprocesseur fonctionne comme un mini-ordinateur et vous permet de régler votre aide auditive en fonction de vos besoins individuels.