image

Acouphènes : causes et solutions

Que sont les acouphènes?

Les acouphènes sont très fréquents. Quelque 10 à 30 % des Belges en souffrent. 1 adulte sur 6 ressent ses acouphènes comme un handicap très important, qui diminue sa qualité de vie. Les personnes qui en souffrent, perçoivent du bruit alors qu'il n'y a aucune source sonore dans leur environnement. Les acouphènes ne sont pas une maladie mais une expérience qui peut être le symptôme d'une affection ou d'un trouble fonctionnel sous-jacents.
Il peut s'agir d'un dommage du système auditif, ou d'un problème au niveau de la conversion des sons en perceptions réellement traitées par le cerveau (système nerveux central). Le stress et les émotions peuvent également en être la cause.

D'où proviennent les acouphènes ?

La cause exacte des acouphènes n'est toujours pas connue avec précision aujourd'hui. Nous présentons ci-dessous un certain nombre de facteurs qui peuvent être associés aux acouphènes.

Perte auditive

Au fur et à mesure que nous vieillissons, nous perdons une partie de notre capacité auditive. Les acouphènes seraient dus, dans ce cas, au fait que notre cerveau essaie de reconstituer des éléments d'informations manquants, que nous n'entendons plus. Les acouphènes sont alors d'autant mieux perçus que la perte auditive « gomme » également les bruits environnants, éliminant ainsi des éléments de distraction pour le cerveau.

Stress et angoisse

Les acouphènes peuvent également se présenter lorsque nous sommes anxieux ou dépressifs.

Exposition à des bruits forts

L'exposition à des bruits forts peut également endommager notre oreille interne et provoquer ainsi une perte auditive accompagnée d'acouphènes.

Infections de l'oreille

Les infections de l'oreille, les rhumes, etc., peuvent provoquer une diminution temporaire de l'audition et l'apparition d'acouphènes. Il est important de toujours consulter un médecin pour traiter cette infection.

Autres causes médicales

Dans des cas exceptionnels, les acouphènes peuvent également être associés à d'autres causes médicales. Il est donc conseillé de consulter préalablement un médecin pour exclure d'autres causes.

Traumatismes crâniens et cervicaux

Consultez toujours un médecin si vous souffrez d'acouphènes après un traumatisme crânien ou cervical.

Médicaments

Les acouphènes peuvent être un effet indésirable de certains médicaments. Cet effet est très fréquent ; ne prenez jamais de vous-même la décision d'arrêter votre traitement mais consultez toujours votre médecin.

Lisez aussi notre blog : Comment puis-je me prémunir contre les acouphènes, la maladie de Ménière et la surdité de perception?

Que faire des acouphènes?

Essayez de rester calme. Au fil du temps, la plupart des personnes finissent par éprouver moins de gêne. Toutefois, il est un conseil qui mérite toute votre attention : aussi séduisante que puisse paraître cette solution, n'utilisez pas de protection auditive dans les situations de bruit normales, quotidiennes, dans l'espoir qu'elle puisse bloquer les acouphènes. Une protection auditive peut avoir l'effet contraire dans ces moments et aggraver la situation.  Par contre, il est important de toujours porter une protection auditive en cas d'exposition à des bruits forts. Étant donné que ce site Web ne contient encore que des informations limitées sur les acouphènes, nous vous conseillons de consulter votre médecin. Il peut aussi vous adresser à un ORL ou à un audiologue.

Premières étapes

Bien que l'on sache que les acouphènes sont rarement le symptôme de quelque chose de grave, il est important de consulter un médecin. Nous présentons ci-dessous quelques conseils qui peuvent vous aider avant la consultation.

Thérapie sonore

Si vous éprouvez des difficultés à vous endormir et vous focalisez davantage sur les acouphènes la nuit, il peut être intéressant d'écouter une musique de fond ou des bruits de la nature sur votre smartphone (application), un lecteur de CD ou à la radio.

Détente

Le stress et l'angoisse accentuent les acouphènes. Des techniques de détente, comme des exercices respiratoires, la détente musculaire ou le yoga, peuvent aider à atténuer l'intensité des acouphènes et donc à diminuer la gêne qu'ils provoquent.
En effet, il n'est pas nécessaire de supprimer les acouphènes pour éprouver du soulagement.

Mode de vie sain

Il est important, pour apprendre à adapter vos réactions aux acouphènes, de rester en bonne santé, tant mentale que physique. Essayez de manger sainement, de ne consommer d'alcool que modérément, de pratiquer régulièrement un sport et de dormir suffisamment. Le fait de maintenir un corps sain et un esprit actif, de distraire le cerveau par une activité amusante et intéressante contribuera également à améliorer la situation. Les acouphènes varient. Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui est un jour pénible que demain ne pourra pas être meilleur.

Lisez aussi notre blog: 5 façons d'atténuer les acouphènes : premiers secours

Le saviez-vous ?

Hyperacousie

Certaines personnes souffrant d'acouphènes présentent une forte hypersensibilité à certains bruits, ou aux bruits en général ; nous parlons dans ce cas d'« hyperacousie ». Comme les acouphènes, l'hyperacousie est un symptôme, pas une maladie ; un traitement analogue peut être appliqué aux deux phénomènes.

Que nous apprennent les études ?

Nous savons que la plupart des personnes souffrant d'acouphènes finissent par ne plus en éprouver que peu de gêne, voire plus du tout. Ceci s'explique par le fait que notre cerveau perd tout intérêt pour le signal entendu, de sorte que les acouphènes ne sont plus « contrôlés » en permanence. Ce processus s'appelle « habituation ». Le temps nécessaire au cerveau pour atteindre ce stade dépend d'une personne à l'autre. Il existe diverses techniques permettant de rendre les acouphènes moins contraignants. Les audiologues de nos centres auditifs Amplifon se feront un plaisir de vous fournir plus d'informations à ce sujet.

Quels sont les traitements possibles ?

Il n'existe à ce jour aucune « guérison » des acouphènes et de l'hyperacousie. Dans tous les cas, les études montrent que le suivi d'une thérapie d'apprentissage à la gestion correcte des symptômes ne peut qu'être profitable aux personnes qui souffrent de ces problèmes. Une étude récente, réalisée en collaboration avec des chercheurs de l'Université du Surrey et de Cambridge, indique que, du point de vue de la personne souffrant d'acouphènes, un programme de traitement basé sur le principe du counseling, de l'éducation et d'une thérapie cognitive centrée sur les acouphènes et l'hyperacousie est le traitement le plus efficace pour combattre la gêne que provoquent ces phénomènes.

Même si vous avez l'impression que votre audition est parfaitement normale, il est conseillé de la faire contrôler par un audiologue dans l'un de nos centres auditifs Amplifon. Des appareils auditifs peuvent être placés, le cas échéant, pour corriger votre perte auditive. L'audition étant améliorée, le système auditif, et donc le cerveau, peuvent recommencer à travailler normalement.

L'audiologue d'Amplifon sélectionne avec vous des appareils auditifs qui répondent exactement à vos besoins et votre problème auditif. Nous nous basons sur une analyse approfondie de l'audition. L'analyse Amplifon 360 se compose de deux éléments: Le premier consiste en un entretien avec l'un de nos audiologues, en vue de déterminer les conditions dans lesquelles votre audition fonctionne au quotidien. Vous effectuez ensuite un test d'audition que contrôle votre auditoin sur 6 points, dont un test de focalisation, la directionnalité, la compréhension dans le bruit, etc. 

En fonction de ces résultats, vos appareils auditifs sont adaptés conformément à vos besoins et à vos souhaits.