La prise en charge et le traitement des acouphènes, quelles solutions ?

La prise en charge des acouphènes

Les acouphènes continus

Peu de traitements médicaux avérés existent aujourd'hui pour traiter et soigner définitivement les acouphènes. La majorité des acouphènes sont liés à une perte auditive progressive, qui peut ne pas être ressentie.
Elle peut provoquer des réorganisations dans le cerveau afin de compenser la baisse des informations auditives. Ces réorganisations génèrent des acouphènes qui peuvent rester en partie inconsciente pendant des années car le cerveau les a initialement classé comme inutiles.
Suite à une légère augmentation de la perte auditive, un désordre émotionnel important ou encore un nouveau traumatisme sonore, le cerveau ne filtre plus l’acouphène et ce dernier devient alors audible.
L’inquiétude que cela provoque renforce alors la perception et la sensation de l’acouphène. Cela le rend alors de plus en plus envahissant.

Les nouvelles générations d’aides auditives, rendent possible la mise en place d’une thérapie d’enrichissement sonore (TRT). Elle va permettre au cerveau de se défocaliser de la perception de l’acouphène et ainsi permettre un processus d’habituation. L’habituation est la capacité du cerveau de ne plus percevoir certains stimuli ou certaines informations, car elles sont classées comme inutiles et non dangereuses.

L’enrichissement sonore peut être multiple : aide auditive qui permet d’entendre les petits bruits du quotidien, générateur de bruit adapté au type de l’acouphène et à la perte auditive, bruit d’ambiances naturels… L’enrichissement sonore va permettre de « mélanger » l’acouphène avec d’autres informations afin d’aider le cerveau à reclassifier l’acouphène comme une information inutile. L’enrichissement sonore doit être associé à une éducation thérapeutique.

Celle-ci permet de comprendre la genèse des acouphènes, mais également le fonctionnement du cerveau comme « filtre de la perception des acouphènes » ou, au contraire, de focalisateur de cette gêne qui engendre alors un acouphène invalidant réduisant la qualité de vie.

A quoi servent les aides auditives dans le traitement des acouphènes ?

Les aides auditives dites générateurs de bruits (bruit non menaçant, amovible, à la même intensité que l’acouphène, que le cerveau va filtrer et défocaliser l’acouphène) ou de bruits d'ambiance (nature, vent, pluie vont alors permettre de défocaliser partiellement ou totalement l'acouphène.


Ces aides auditives permettent de diminuer l'effort monopolisé pour l'écoute, de réduire le stress auditif et d'aider la personne à rester concentré sur l'environnement et d'en oublier ainsi son acouphène.
Bien que cette solution ne supprime pas définitivement l'acouphène, elle permet de mieux le supporter au quotidien. Vous retrouvez ainsi une meilleure qualité de vie et une diminution de stress au quotidien.