01 septembre 2018
Catégorie Les news d'Amplifon

Ces clichés à oublier sur l‘aide auditive

Environ 10% de la population en France est atteinte d’une gêne auditive.

01 septembre 2018
Catégorie Les news d'Amplifon
Lire plus
Retour

Les différents traitements des acouphènes

 Femme se bouchant les oreilles à cause de la douleur
20 juin 2018
Catégorie La baisse d'audition

Les différents traitements des acouphènes

Découvrez les différents types d’acouphènes et les solutions existantes pour les traiter. 

Les différents types d’acouphènes  

Un acouphène est un bruit parasite perçu en continu ou par intermittences selon les cas. Bénins et fréquents, les acouphènes n’en demeurent pas moins, pour certaines personnes très sensibles, une véritable nuisance.

On distingue deux grandes catégories d’acouphènes :

  • Les acouphènes subjectifs : ce sont les plus fréquents. Seules les personnes atteintes peuvent percevoir ces acouphènes qui ressemblent dans la plupart des cas à des bourdonnements et des sifflements plus ou moins continus, particulièrement audibles le soir, quand plus aucun autre bruit ne les masque.
  • Les acouphènes objectifs : rares, il s’agit de sons générés par des troubles identifiables comme des mouvements anormaux des muscles de l’oreille qui créent un cliquetis, audible parfois par le médecin. L’avantage, dans ces cas, c’est que l’on peut remédier directement à la gêne en traitant la pathologie.

On trouve ensuite des types d’acouphènes, aux manifestations et causes différentes :

  • Acouphènes pulsatiles : ils suivent notre rythme cardiaque et sont le fruit d’un trouble comme une hypertension, une otite, ou encore une hyperthyroïdie.
  • Acouphènes cervicaux : ils sont la conséquence d’un blocage du cou et des cervicales.
  • Acouphènes dûs aux médicaments : la médication peut agir sur l’audition et créer des acouphènes.
  • Acouphènes dus à la presbyacousie : avec l’âge, l’audition est susceptible de baisser et entraîner l’apparition d’acouphènes.

Les traitements des acouphènes 

  • L’accoutumance

Avec environ 10 % de la population sujette aux acouphènes, le phénomène est courant. Pourtant, il n’engendre pas les mêmes difficultés pour tout le monde. La plupart des gens s’habituent aux acouphènes qu’ils perçoivent et en font abstraction. Pour d’autres, pour qui l’intensité des acouphènes est importante, ou la tolérance moindre, la gêne est permanente et peut provoquer des troubles de l’attention, des insomnies, des états dépressifs…

  • Le bruit blanc

L’idée ici est de masquer l’acouphène en écoutant quotidiennement un son continu, composé de fréquences variables perceptibles par l’oreille humaine, appelé « bruit blanc ». Celui-ci « annule » les acouphènes en les remplaçant par un son plus agréable. Une écoute quotidienne de ces bruits thérapeutiques ne guérit pas mais atténue l’effet de stress et l’anxiété générés par les acouphènes.

  • L’appareillage auditif

Avoir recours à un appareillage auditif pour réduire les acouphènes peut être nécessaire dans deux cas :

  • Avec baisse de l’audition : l’altération de l’audition liée à l’âge, ou à un choc auditif, et à l’origine d’acouphènes peut nécessiter un appareillage. En améliorant l’audition, les acouphènes diminueront.
  • Sans baisse de l’audition : une solution auditive peut-être proposés, en accord avec le médecin ORL, pour réduire la gêne en générant un bruit plus confortable (bruit blanc ou bruit rose) qui masquera l’acouphène.

Amplifon possède 70 centres spécialisés dans le traitement des acouphènes, pour une écoute personnalisée et adaptée. N’hésitez pas à en parler à un audioprothésiste.

 

20 juin 2018

Votre bilan auditif offert

Des doutes sur votre audition ? Venez gratuitement réaliser votre bilan auditif complet et personnalisé en centre Amplifon !

Prenez rendez-vous