Votre centre Amplifon vous accompagne dans toutes vos démarches administratives pour la prise en charge de vos appareils auditifs.

Tout ce qu'il faut savoir sur la prise en charge des appareils auditifs

Vous souhaitez vous appareillez et en savoir plus sur la prise en charge d’un appareil auditif ? Pour bénéficier de la technologie de pointe que représentent les solutions auditives, la Sécurité sociale et les complémentaires santé vous accompagnent. Voici comment. 

Comme pour toute dépense de santé, l’achat et l’entretien d’un appareil auditif est partiellement pris en charge par la Sécurité sociale. Les organismes d’assurance santé ou mutuelles proposent également des prestations « audition », en fonction du contrat et des garanties souscrites. Conditions et démarches, voici tout ce qu’il faut savoir sur la prise en charge d’un appareil auditif. 

Prise en charge par l'Assurance Maladie

L’Assurance Maladie prend en charge l’appareillage selon le barème et les conditions fixés par l’arrêté du 6 mai 1997. L’Assurance Maladie propose également une allocation forfaitaire pour couvrir l’achat de piles, les pièces détachées et les réparations. Les équipes d’Amplifon sont à votre disposition pour vous fournir les éléments nécessaires pour vous aider à constituer votre dossier. A noter que vous pourrez bénéficier du Tiers Payant.

Les organismes d'allocations spécifiques

Une prise en charge complémentaire peut aussi être envisagée dans le cadre de l’exercice de votre profession, pour laquelle le port d’une aide auditive est indispensable. Il existe en effet des organismes d’allocations spécifiques comme l’AGEFIPH, pour les salariés du privé et le FIPHP pour les salariés du secteur public. Des structures départementales, les MDPH, ont également été mises en place pour l’accompagnement des personnes handicapées.

Comment fonctionne le remboursement d'un appareil auditif par la Sécurité Sociale ?

Pour être remboursable, l’appareillage auditif doit être prescrit par un médecin O.R.L.
Avant la consultation O.R.L. ou déjà muni de votre ordonnance, vous pouvez vous rendre dans un centre Amplifon pour réaliser un bilan auditif avec un audioprothésiste. Après avoir établi un diagnostic précis de votre situation et identifié une possible baisse auditive, l’audioprothésiste vous proposera une solution adaptée à votre mode de vie, vos exigences esthétiques et le type de baisse d’audition. Votre audioprothésiste rédigera alors un devis « normalisé », c'est-à-dire conforme aux exigences de la Sécurité sociale, détaillant les spécificités de l’appareil proposé, les accessoires obligatoires, l’entretien à prévoir, etc. 
Les appareils auditifs sont remboursés à 60% sur la base d’un tarif de référence et selon l’âge, le handicap, du statut (PUMA, CMU-C, Anciens Combattants, etc.) et la classe de l’appareil choisi.

Votre complémentaire santé complète le remboursement de la Sécurité Sociale

Le remboursement par l’Assurance Maladie reste en dessous des frais réels à engager et il convient de vérifier ce que votre complémentaire santé rembourse sur le coût restant à votre charge. 
Les taux de remboursement peuvent varier d’une complémentaire santé à l’autre, c’est pourquoi il est judicieux de comparer les prestations proposées pour l’appareillage auditif, avant de signer votre contrat. Les complémentaires santé remboursent en moyenne, 350 euros

Votre audioprothésiste Amplifon vous accompagne tout au long de votre appareillage. Il vous informe sur vos droits et vous facilite la demande de prise en charge par la Sécurité sociale et votre assurance santé ou mutuelle. Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à pousser la porte de l’un des 530 centres Amplifon